La Baie de Lan Ha : une croisière sans touristes

24 Dec 2018

La Baie d'Halong est très connue et c'est d'ailleurs l'attraction touristique la plus populaire au Vietnam, probablement puisqu'elle est classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Si vous aussi vous ne supportez pas le tourisme de masse, vous pouvez opter pour les baies de Tu Long ou Lan Ha, toutes situées dans le Golfe du Tonkin.

 

 

Choisir une croisière dans la Baie d'Halong

 

Les paysages des baies sont identiques, du moins pour nous touristes qui allons y passer seulement deux jours, nous n'avons aucun moyen de savoir si nous naviguons dans la Baie d'Halong, de Lan Ha ou de Tu Long. En revanche, vous devez savoir que ces deux dernières possèdent plus de petites plages tandis que Halong possède les plus belles grottes. Hormis ça, vous devrez choisir une croisière qui vous conviendra en vous basant sur votre budget, vos envies et également sur la durée.

Pour un budget serré, il faudra plutôt vous diriger sur la Baie d'Halong puisque c'est ici que vous trouverez les plus gros bateaux, avec plus de cabines à bord et donc à des prix plus attractifs (à partir de 70 dollars par personne). C'est à Halong que vous trouverez le plus de touristes et il paraît que l'eau est parfois vraiment sale et le lieu rempli de bateaux de croisière.

En revanche, si vous souhaitez passer un moment unique au milieu de ces pitons calcaires, vous sentir seul face à cette nature incroyable, il faudra vous diriger vers la Baie de Lan Ha ou de Tu Long et privatiser un bateau ou du moins choisir un bateau avec peu de cabines (à partir 100 dollars par personne).

Pour la durée, à vous de choisir, mais nous pensons que 2 jours et une nuit est un bon compromis.

 

 

Baie de Lan Ha ou baie d'Halong ?

 

Nous rêvions de voir de plus près la Baie d'Halong, c'était vraiment quelque chose qui nous tenait à cœur en arrivant au Vietnam et c'est grâce à l'agence de voyage francophone au Vietnam Parfum d'Automne que nous nous sommes dirigés vers la Baie de Lan Ha pour vivre un moment magique entre ses 300 îles karstiques qui sont tout aussi spectaculaires que celles de la baie d'Halong, un moment hors du temps et sans touristes.

 

 

Départ d'Hanoï : une matinée de transport pour se rendre sur l'île de Cat Ba

 

Après une bonne nuit de sommeil dans la maison d'hôtes familiale de Parfum d'Automne, nous quittons notre chambre à 7h pour déjeuner puis partir à la découverte de la Baie de Lan Ha. Nous avons la chance d'être accompagnés par Thu Huong, la directrice de l'agence qui parle vraiment très bien le français, tout comme son personnel. C'est au bout de la rue que nous prenons le thé avec les locaux en attendant le bus, au milieu de la circulation déjà bien agitée.

 

Après deux heures de route, nous arrivons à Cat Hai. Le bus monte sur un ferry local et en moins de 20 minutes nous arrivons sur l'île de Cat Ba, la plus grande île de la région. Nous aurions voulu poursuivre le chemin à moto mais il pleut ce matin alors nous restons à l'abri dans le bus pour encore une heure de route. Avec ce temps nous avons du mal à voir le paysage mais nous voilà arrivés à Ben Bèo, un petit port de pêche. C'est ici que nous embarquons à bord du Quatre Saisons.

 

 

Deux jours dans la Baie de Lan Ha

 

Le personnel de bord est déjà en train de nous préparer le déjeuner lorsque nous quittons le port. Nous passons un premier village de pêcheurs puis nous arrivons dans un décor tel que nous l'avions imaginé.

 

 

Le temps se lève mais il est l'heure pour nous de passer à table et de goûter à la fondue vietnamienne appelée ici "Lau". On plonge nos calamars, nos palourdes, nos crevettes et nos champignons de mer dans un bouillon qui se trouve au milieu de la table et c'est à cet instant que je tombe amoureuse de la cuisine locale. Nous décortiquons nos crevettes tout en admirant le paysage, nous aurions voulu que le temps s'arrête.

 

C'est le ventre bien rempli que nous partons à vélo, au nord de l'île de Cat Ba, découvrir le paysage terrestre. Poncho sur le dos, nous apprécions ce petit moment.

 

 

Aucun touriste, seules quelques vaches sur notre route et ce merveilleux vietnamien qui nous accueille près de son feu pour réchauffer nos mains. C'est grâce à Thu Huong (Directrice de Parfum d'Automne) que nous arrivons à discuter avec lui puisqu'elle nous traduit tout ce qu'ils nous dit. Il dit être ravi de voir le tourisme se développer sur l'île de Cat Ba mais ne voudrait pas que ça devienne comme la Baie d'Halong. Il est très fier que des organismes se mobilisent pour ralentir le tourisme de masse et luttent contre la pollution en invitant la population à ramasser le plastique qui flotte sur l'eau.

 

 

C'est encore un joli moment que nous ne sommes pas prêts d'oublier. Le soleil se couche, nous remontons sur nos vélos et rejoignons le Quatre Saison pour y passer la nuit.

 

Il n'y a que 4 cabines à bord de notre jonque ce qui permet de vite créer des liens avec les autres passagers. Nous profitons de cette soirée pour discuter avec Armelle, une femme qui voyage seule, et Julien, un journaliste. Nos chefs cuistots nous ont préparé un excellent poisson et il est temps de passer à table.

 

Nous passons le reste de notre soirée à l'arrière du bateau à essayer de pêcher un calamar ou pourquoi pas un poisson. Ici, la canne à pêche n'est pas comme celle que nous avons l'habitude de voir en France. C'est au bout d'un bambou qu'un fil descend dans la mer et comme moulinet nous utilisons une canette de bière... de quoi m'amuser un long moment. Heureusement que nous avons nos pêcheurs à bord car nous n'aurions pas beaucoup mangé durant ces deux jours. C'est bredouilles que nous partons nous coucher.

Le lendemain matin, nous profitons d'un temps un peu plus dégagé que la veille tout en déjeunant. Nous prenons notre douche face à ce paysage magique, avant de partir pour un petit tour de barque. C'est du kayak que nous aurions dû faire, mais pour tout vous dire il ne fait vraiment pas chaud en décembre dans le Nord du Vietnam. Nous partons à la découverte d'endroits où seuls les barques et les kayaks peuvent se rendre.

 

 

Nous passons sous des pitons calcaires en baissant la tête à certains moments avant d'arriver dans un petit havre de paix. Encerclés par ce paysage karstique, nous écoutons les oiseaux.

Notre pagayeur nous informe que lorsqu'il fait plus chaud, il est possible de voir des singes. Il les appelle mais malheureusement nous n'avons pas la chance d'en voir. Sachez que vous pouvez les voir un peu partout durant votre croisière et que les circuits touristiques s'arrêtent sur une île qui se nomme "l'île aux singes". Cependant, il paraît qu'ils ne sont pas très sympathiques et qu'ils viennent vous chiper vos affaires. Nous n'avons pas voulu nous y arrêter puisque nous souhaitions découvrir la Baie d'Halong hors des sentiers battus.

 

 

Avant de remonter sur notre jonque, nous discutons avec des pêcheurs. Ils vivent toute l'année ici avec leurs enfants. Le papa nous montre qu'il prend soin de son cadre de vie en ramassant les déchets qui flottent sur l'eau tous les jours. Ils prennent tous soin de leur baie et depuis bientôt 24 heures nous naviguons dans une eau propre ce qui est très appréciable.

 

Nous profitons d'une éclaircie pour sortir notre drone et voir un peu ce que ça donne vu d'en haut. Ce paysage maritime est vraiment incroyable et c'est d'ailleurs un des plus beaux que nous ayons vus dans notre vie. Nous sommes heureux et à la fois chanceux d'avoir pu profiter de ce petit paradis sur terre sans touristes. Il nous manquait juste un peu de chaleur mais sachez que le soleil dans la baie d'Halong n'est présent qu'environ 90 jours par an.

 

 

C'est bientôt la fin d'une jolie parenthèse. Nous prenons un dernier repas à bord du Quatre Saisons, nous visitons un dernier village de pêcheurs et nous rentrons au port de Ben Béo. Il fait plus beau qu'à l'aller alors pour le retour nous montons sur un scooter, derrière nos pilotes et partons à la découverte de l'île de Cat Ba.

 

 

Balade en scooter sur l'île de Cat Ba

 

Nos chauffeurs nous proposent de longer le bord de mer ou de passer par la route principale qui traverse le parc national de Cat Ba. Nous choisissons la route principale pour y voir un peu la végétation. Nos pilotes sont rigolos et même si on ne se comprend pas puisqu'ils ne parlent que le vietnamien, nous passons un très bon moment en leur compagnie.