Visiter Berlin en 3 jours, que voir et faire ?

7 May 2018

Si nous sommes allés à Berlin, c'est pour nous imprégner de l'histoire. Cette capitale a été marquée par de nombreux évènements dramatiques qu'il nous paraît important de vous rappeler avant de vous raconter notre week-end.

Après la capitulation du 8 mai 1945, symbole de la victoire idéologique de la démocratie sur le fascisme et le nazisme, Berlin fut occupée et scindée en deux parties : les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France contrôlèrent l'Ouest de Berlin, tandis que l'Est fut contrôlé par l'URSS. C'est en 1949 que fut créée la RFA (République Fédérale d'Allemagne) à l'Ouest et la RDA (République Démocratique Allemande) à l'Est, fruit de la Guerre Froide. De 1949 à 1961, trois millions de citoyens de la RDA ont fui à l'Ouest. C'est dans ce contexte que les soviétiques décident de construire un mur entre Berlin Est et Berlin Ouest afin que les citoyens de la RDA ne puissent plus migrer. Le 9 novembre 1989, après 28 années de séparation, c'est la fin de la Guerre Froide, la chûte du Mur de Berlin.

 

Nous partons pour découvrir de plus près cette époque, mais pas seulement ! Il faut savoir que Berlin est une ville dynamique où il fait bon vivre. C'est une ville-monde où se croisent, paraît-il, 190 nationalités. "Il faut de tout pour faire un monde", c'est la phrase que nous nous sommes dites régulièrement à Berlin. On voit tout, parfois même n'importe quoi et c'est ça le charme de cette capitale.

 

La première chose que nous avons faite en arrivant à Berlin, c'est la visite de la Tour de Télévision (Fernsehturm). L'ascenseur vous conduit à plus de 300 mètres de hauteur en seulement quelques secondes. Arrivé tout en haut, vous pouvez admirer la vue à 360 degrés sur toute la capitale. Vous y trouverez également le bar le plus élevé de Berlin, c'est assez sympathique mais il faut dire qu'il y a quand même énormément de monde.

 

Infos pratiques : l'entrée coûte 15,50 euros si vous achetez votre billet directement sur place. Attention, il est possible que votre temps d'attente soit un peu long. Si vous n'êtes pas patient, nous vous conseillons de payer 4 euros de plus et de réserver votre entrée sur Tv-turm.

A la sortie, nous sommes accueillis par des cris d'enfants qui s'amusent à éclater les bulles qu'un homme leur fait. L'ambiance est très agréable, on s'y sent bien !

 

 
Nous partons ensuite en direction de la Cathédrale. Sur notre chemin, nous décidons de nous arrêter au Radisson Blu. Nous ne venons pas y déposer nos valises mais nous venons admirer son Aquadom. Vous l'avez compris, il y a un aquarium dans cet hôtel et pas n'importe lequel. Vous pouvez voir à Berlin le plus grand aquarium cylindrique autoportant du monde. Incroyable, non ?

 

Infos pratiques : vous pouvez prendre un ascenseur qui vous fait passer à l'intérieur de l'aquarium pour 14 euros.

Puis nous arrivons devant la Cathédrale pour le coucher du soleil. Nous nous installons à une table le long de la rivière Spree et commandons les spécialités allemandes : une bonne bière et des Currywurst (saucisses servies avec une sauce épicée).

 

 

Le lendemain matin, dimanche, nous décidons de vivre comme les berlinois. Il paraît que leur rituel est d'aller au Mauerpark. Le parc en lui-même n'a rien d'exceptionnel mais nous avons découvert un très grand marché aux puces. L'espace restauration est lui aussi incroyable, vous trouverez de tout ! Il paraît qu'il y a un karaoké à ne pas manquer aussi mais nous ne l'avons pas entendu, nous y sommes peut-être allés trop tôt.

 

 

Nous prenons le tramway M10 pour nous rendre au Mémorial du Mur de Berlin. Ce site est libre d'accès, intéressant et émouvant. Nous sommes trop jeunes et n'avons pas connu cette époque mais il était important pour nous de venir sur les traces du mur. A certains endroits, le mur est encore intact.

 

 

Nous nous rendons maintenant à la place Gendarmenmarkt. Les coupoles des églises allemande et française dominent cette place. Je repère un peu plus loin le magasin de chocolat Rausch et grande gourmande que je suis, je n'ai pas pu m’empêcher d'en acheter de toutes sortes. C'était d'ailleurs super bon !

 

Quelques minutes plus tard, nous nous retrouvons devant le fameux Checkpoint Charlie. Pour faire vivre encore ce lieu, des soldats en uniforme se tiennent prêts à poser avec vous pour 3 euros.

 

Le mur est encore intact à des endroits dans cette partie de la ville et nous avons même trouvé une des rares tour de guet qui a été conservée.

 

 

Arrivés au mémorial de l'Holocauste, c'est une atmosphère pesante qui règne. Ses stèles grises évoquent avec force l'atrocité du génocide. Nous étions à deux doigts d'avoir le cafard pour la journée lorsque nous avons croisé des enfants qui jouaient à cache-cache dans ces blocs. Certes, ce n'est pas vraiment l'endroit, mais après tout ça redonne un peu de peps à notre journée.