Excursion dans les îlets du Robert

4 Jul 2018

Le Robert est, par sa population, la troisième ville la plus importante après Fort de France et le Lamentin. On s'y rend essentiellement pour voir ses nombreux ilets. En effet, la baie du Robert totalise 10 îlets : l'îlet petit Vincent, l'îlet Petite Martinique, l'îlet Chancel, l'îlet aux Eaux, l'îlet aux Rats, l'îlet  dela Grotte, l'îlet Petit Piton, l’îlet Boisseau, l'îlet Madame et l'îlet loup Garou. Tous les îlets ne sont pas forcément visitables et il faut que vous sachiez, avant de vous y aventurer, que naviguer dans cette baie est difficile et risqué pour les personnes ne la connaissant pas car il y a beaucoup de récifs liés aux nombreuses barrières de corail. Vous pouvez tout de même louer des bateaux à moteur, sans avoir le permis bateaux, pour 2 à 6 personnes avec Ti'Canots.

 

Mais on vous conseille vivement de faire appel à un partenaire qui vous accompagnera et qui vous donnera des explications tout au long de la balade et qui fera de votre sortie un souvenir inoubliable. Et pour ça nous avons choisi l'Aigle Royal et il est certain que nous nous souviendrons de notre capitaine Hervé ! Cet homme est incroyable, il aime la vie et ça se sent. Ce sont des personnes comme lui que nous devrions rencontrer tous les jours car c'est bon pour le moral, c'est bon, bon...

 

Hervé nous attend à 9h sur le ponton derrière l'office du Tourisme du Robert, enfin non, c'est plutôt nous qui l'avons attendu, mais pas plus de 5 minutes. Oui, il faut que vous sachiez que les martiniquais sont, paraît-il, rarement à l'heure. C'est ça aussi la joie des vacances, après tout on a le temps.

 

Découverte des îlets du Robert

 

Nous voilà partis pour découvrir les îlets du Robert. On prend le large et avons le droit à quelques explications en chemin avant de découvrir les parcs aquacoles et la mangrove. Après un court épisode pluvieux, nous nous réfugions sur l'Ilet Chancel. C'est le plus grand de la baie du Robert et sa particularité est d'être habité par des iguanes des Petites Antilles. Cette espèce endémique dans la Martinique est présente que sur cet îlet et n'a rien à voir avec les iguanes que nous avons pu voir au Fort Saint-Louis.

 

 

Si vous vous rendez sur cet îlet, vous êtes sûr d'en voir. Vous pourrez même croiser des poules, des crabes et des bernard-l’hermite. Attention en revanche aux mancenilliers qui sont eux aussi très présents, n'oubliez pas qu'en cas de forte pluie vous ne devrez absolument pas vous abriter sous ces arbres.

 

 

Finies les plaisanteries, on navigue maintenant en direction de l'ilet la grotte. Hervé pose l'ancre à la baignoire du Trapèze et nous partons nous baigner dans ce fond blanc et cette mer bleue turquoise. C'est très agréable de pouvoir se baigner dans cette eau qui doit être à 25 degrés, même lorsque le soleil n'est pas présent. Hervé nous met la musique et nous sert l'apéro pendant que nous discutons les pieds dans l'eau.

 

 

L'ambiance est très conviviale et on rencontre des gens vraiment sympathiques, des grenoblois et des lillois qui sont venus avec leur grand mère qui vit au nord de l'île.

Cette mamie martiniquaise a 71 ans et est au top ! Elle nous reprend sur notre déhanché et nous parle parfois créole, parfois même elle chante... ça rend le moment vraiment typique et c'est ce genre de personne que l'on rencontre durant nos voyages qui nous fait le plus vibrer. Je lui ai bien-sûr demandé son secret pour rester aussi pétillante : danser le matin, le midi, le soir, en faisant le ménage... Rien ne l'arrête.

 

Nous remontons à bord direction maintenant l'îlet madame. C'est ici que nous allons prendre le bon repas que la maman d'Hervé (notre capitaine) nous a préparé. Au menu : poisson ou poulet et même langouste pour ceux qui ont réservé à l'avance.

 

 

Pendant que certains épongent le rhum, Nico et moi prenons nos masques et tubas pour aller explorer les fonds marins. Des oursins et de jolies étoiles de mer sont posés sagement sur le sable tandis que des poissons nous filent entre les jambes.

 

 

On reste ici toute l'après-midi, l'endroit est magique. On discute avec un verre de planteur à la main, on bronze, peut-être même que l'on crame, on observe la vie sous marine, on prend le temps, on chante, on danse et surtout on rit. Hervé nous répète depuis ce matin : "elle est pas belle la vie ?". Bien-sûr qu'elle est belle, surtout dans des conditions pareilles !

 

Infos pratiques : pour plus d'informations c'est sur ce lien ou au 0696 80 18 91.

Départ à 9h du ponton situé sur le front de mer au Robert et retour vers 16h.

Comptez 37 euros la demi journée et 62 euros la journée repas compris. La baignoire de Joséphine est en option.

Pour plus d'informations sur la destination Martinique et la préparation de votre séjour, rendez-vous sur le site web Martinique.org

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche