Découvrir Fort-de-France et ses alentours

3 Jul 2018

Il est vrai qu'en partant en Martinique nous étions dans l'optique de découvrir les jolis paysages de cette île et nous n'avions pas prévu de visiter Fort-de-France. Et puis, on nous a conseillé d'y passer alors nous y sommes restés le temps d'une matinée et c'est vrai que cette visite était très agréable.

 

Les incontournables de Fort-de-France

 

Nous ne sommes pas restés assez longtemps pour vous amener en dehors des sentiers touristiques mais ceux là valent vraiment la peine d'être vus. Nous avons tout d'abord visité le Fort Saint-Louis avec Maurice, notre guide. Ce fort fut à la fois témoin de nombreuses batailles mais aussi à l’origine de plusieurs victoires. Il a connu plusieurs noms : Fort-Royal de la Martinique, Fort Louis, Fort Edward (occupation anglaise), Fort Louis, redevenu Fort Edward (occupation anglaise) pour terminer sur Fort Saint-Louis à partir de 1814. C'est autour de ce fort que s'est développée la ville.

 

 

Durant la visite, nous croisons des iguanes qui sont bien plus gros que ceux que l'on a vus avec Hervé dans les îlets du Robert.

 

 

Bien que ce fort abrite aujourd'hui le commandement de la Marine française, ce bunker est désormais ouvert au public mais la visite doit obligatoirement se faire avec un guide.

Infos pratiques : c'est au kiosque d'information sur la place de la Savane que vous trouverez la billeterie.

Le tarif est de 8 euros par adulte et 4 euros pour les enfants. La visite dure environ 1h30.

Nous nous dirigeons maintenant vers la bibliothèque Schoelcher. Cet édifice fut construit à Paris en 1887, dans le jardin des Tuileries puis fut ensuite démonté et transporté par bateau jusqu'à Fort-de-France. L'architecture extérieure attire notre attention, l'intérieur n'est quant à lui pas spectaculaire.

 

 

Nous passons à la Cathédrale Saint-Louis avant de nous diriger au Grand-Marché. Il était malheureusement pour nous en rénovation, nous n'avons pas pu connaitre l'effervescence de cet endroit. C'est le marché le plus grand de l'île et vous y trouverez des épices, des légumes, des fruits, des fleurs, du punch et pleins d'autres choses. Nous en avons croisé un petit sur notre chemin.

 

Une balade à la cime des arbres au Jardin de Balata

 

Si nous avons aimé le Domaine d'Emeraude pour son côté sauvage, nous avons beaucoup apprécié la visite du Jardin de Balata pour son parcours ludique. Nico a tout de suite adoré ce jardin qui n'a rien d'une jungle anarchique mais qui a plutôt un air poétique. Les hibiscus, les bégonias, les roses, les nymphéas, les fougères ou encore les bambous sont artistiquement agencés d'une part et d'autre des sentiers.

 

On traverse une magnifique bambouseraie de dendrocalamus qui est en fait le plus grand bambou du monde. Le créateur de ce jardin, Jean Philippe Thoze, a réuni ici plus de 3000 plantes du monde entier qui sont toutes plus magnifiques les unes que les autres. Pour mon plus grand plaisir, il y a de nombreux palmiers. Oui, car pour ceux qui ne le savent pas encore, j'ai une passion pour les palmiers... je ne peux pas m’empêcher de les prendre en photo !

 

 

Nous montons à présent dans les arbres, à une quinzaine de mètres, grâce à une passerelle aménagée. C'est assez spectaculaire d'être en hauteur et de voir toutes ces plantes d'un autre œil.