Visite de Hue : la capitale culinaire du Vietnam

21 Dec 2018

Hué, connue aujourd'hui pour sa citadelle et sa gastronomie, fût la capitale des empereurs Nguyen. D'ailleurs, comme le nom Martin en France, le nom Nguyen est le plus répandu au Vietnam. Bien que les plus beaux édifices aient été détruits pendant la guerre du Vietnam, certains monuments sont classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO et évoquent encore les splendeurs impériales. Cette ville mêle parfaitement le neuf et l'ancien et doit son charme à la rivière des Parfums.

Nous arrivons à Hué plus tôt que prévu après avoir écourté notre séjour à Phong Nha-Ke Bang car nous n'en pouvions plus de la pluie et des basses températures. Nous voulions de la chaleur pour la suite de notre séjour au Vietnam et c'est ici que nous avons commencé à pouvoir sortir nos shorts et nos tee-shirts, ce qui nous a tout de suite donné le sourire sans même connaitre la ville.

 

 

Rejoindre Hué depuis Dong Hoi

 

C'est en bus couchette que nous avons rejoint Dong Hoi pour seulement 100 000 VND ( soit environ 4 €). Comptez 4 heures de transport. Pour la réservation nous avons demandé à notre hôtel de le faire pour nous.

 

 

 

Visiter l'Enceinte Impériale et le centre ville de Hué

 

Nous commençons notre visite par l'Enceinte Impériale, un incontournable à Hué. Abritant la résidence de l'empereur, des temples, des palais et les principaux bâtiments de l’État, l'enceinte est une véritable citadelle dans la citadelle. Nous entrons dans le site par la porte Ngo Mon qui était réservée à l'époque à l’empereur, les autres personnes devaient emprunter d'autres portes. Nous prenons un guide afin d'en comprendre davantage mais finalement tout était déjà très bien expliqué dans le guide de Lonely Planet. Des travaux de restauration sont en cours, nous n'avons pas pu voir tous les monuments.

 

Infos pratiques : à l'entrée, vous pouvez acheter un pass à 250 000 VNG qui vous donnera accès au tombeau de Khai Dhinh et au mausolée de Minh Mang.

 

Après cette visite, nous nous promenons dans les rues pour apprécier l'ambiance qui y règne. Et soudain, je me retrouve avec une mamie vietnamienne dans les bras. Elle me serre, me caresse la joue et me sourit. Sans que j'ai eu le temps de comprendre quoi que ce soit, elle continue son chemin en me faisant un signe d’au revoir. Touchée par ce qu'il vient de se passer, nous continuons notre chemin jusqu'à une école.

 

 

C'est la fin des cours pour tous ces enfants et ils prennent quasiment tous leur goûter ici avant de rentrer chez eux. La curiosité m'appelle, nous faisons la queue afin d'obtenir nous aussi notre galette au lait concentré et à la noix de coco. Les enfants rigolent, surement parce qu'ils ne sont pas habitués à prendre leur goûter avec des Européens. Ils nous font même des câlins, incroyable l'amour qui règne dans cette ville !

 

 

Une fois l'estomac rempli, nous faisons appel à des pousse-pousse pour traverser la ville. Une jolie expérience qui nous a permis d'être au cœur de la circulation aux heures de pointe. Nous avons eu quelques frayeurs mais c'est sains et saufs que nous arrivons à destination.

 

Infos pratiques : vous pouvez, si vous le souhaitez, négocier le prix s'il vous semble trop cher. Pour être sûr de bien vous faire comprendre, munissez-vous d'un stylo et d'une feuille ou faites un effort en Vietnamien car les locaux ne parlent pas beaucoup l'anglais.

 

Pour notre première soirée, nous avons pris une bière au Garden River Café en profitant du coucher de soleil. L'endroit est très sympathique et nous vous conseillons d'aller y faire un tour. Si ce bar ne vous tente pas plus que ça, nous vous en avons déniché d'autres : Secret Lounge, Le's Garden Bar ou encore le DMZ.

 

Nous avions lu sur internet qu'il était possible de faire une virée en bateau de nuit tout en profitant d'un spectacle de chant. Seulement, nous ne savions pas où nous rendre pour réserver cette sortie. Nous nous sommes donc rendus dans une agence de voyages locale qui se situe dans une rue pas très loin du Garden River Café pour qu'ils réservent pour nous.

C'est à 21h que nous embarquons à bord d'un bateau typique sur la rivière des Parfums.

 

 

Après avoir écouté les chants vietnamiens, nous sommes invités à faire un vœux et lâcher notre lanterne en papier sur l'eau. Le spectacle continue pendant 30 minutes puis nous retournons à quai.

 

Pour terminer notre soirée, nous dînons au restaurant Zucca, un très bon restaurant italien. Je vous l'accorde ce n'est pas très local mais j'étais malade depuis deux jours et rien de mieux pour combattre les microbes qu'un bon plat de pâtes à la bolognaise. Je me croyais presque à la maison !

 

Et les alentours de Hué, ça vaut le coup ?

 

Le lendemain matin, nous louons des scooters pour la journée afin de visiter les alentours d'Hué. Bien que Nico ait maintenant l'habitude de conduire les scooters, puisque nous en avions déjà loué à Ninh Binh ou encore à Phong Nha-Ke Bang, il est l'heure de se faufiler dans la circulation vietnamienne d'Hué. Je le laisse aux commandes mais garde les yeux grands ouverts pour lui indiquer d'éventuels dangers.

 

Nous avions vu sur Instagram que le parc aquatique abandonné d'Hué était un lieu mystérieux qu'il était sympathique de visiter. Sachez que si comme nous vous vouliez y faire un tour, l'endroit est fermé définitivement à cause des inondations qu'il y a eu dernièrement.

 

(C) Crédit Photo alarecherchedupainperdu.fr

 

Nous nous dirigeons alors à 12 km de Hué, au tombeau de l'empereur Minh Mang qui est un ensemble architectural comptant 40 monuments !

 

 

Malgré le fait qu'une grande partie soit en rénovation, nous passons un agréable moment au soleil. J'en profite pour acheter des petites friandises pour donner aux poissons qui nagent paisiblement.