Découvrir le Massif des Vosges

28 Jan 2018

C'est lors d'un blog trip organisé par l'agence aiRPur que nous découvrons le massif des Vosges à deux.

J'avais de vagues souvenirs de Gérardmer puisque c'est ici que je suis venue en vacances avec mes parents lorsque je ne mesurais pas plus d'un mètre vingt. Même si je n'ai pas beaucoup grandi depuis, c'est pour moi une deuxième rencontre avec le massif des Vosges et j'en suis ravie !

 

Infos pratiques : comment se rendre dans les Vosges ?

De Paris, un TGV au départ de la Gare de l'Est vous conduira jusqu'à Colmar en moins de trois heures. Le top pour passer un week-end ou ses vacances à l'air pur !

Pour les marseillais qui veulent découvrir la région Grand-Est, il vous faudra être un peu plus patients puisque vous atteindrez Belfort en un peu plus de quatre heures. Ce n'est pas non plus la mer à boire, profitez en pour vous reposez car l'air de Vosges ça fatigue !

Nous arrivons à l'heure du déjeuner et c'est à l'Auberge nordique Le Blancrupt que nous allons déguster quelques-unes des spécialités de la région. Nous découvrons le Roïgabrageldi... Je vous l'accorde, à prononcer ce n'est pas pratique, mais qu'est-ce que c'est bon ! Rien de plus que des pommes de terre, des oignons et des lardons, le tout servi avec de la viande fumée... accompagné d'un verre vin ou d'une bière selon vos envies, c'est un vrai délice ! Laissez quand même une petite place pour le Munster et la fameuse tarte aux myrtilles pour le dessert.

 

 

L'auberge possède une terrasse panoramique et se trouve au départ du domaine de ski de fond du lac Blanc, d'une piste de luge et de parcours de raquettes.

 

Pour l'heure, nous retrouvons Anne-Lise et ses nombreux huskys pour une randonnée sportive. Nous découvrons pour la toute première fois : la cani-rando. Le principe est simple, vous êtes harnachés à un chien et vous appréciez le paysage tout en vous baladant. Pour la pratique, c'est un peu plus compliqué ! Un chien c'est un peu comme un enfant, ça a besoin de courir, de s'amuser, de se défouler, alors lorsque vous vous retrouvez attaché à lui vous devez le suivre ou tenter de l’arrêter. Lors des montées c'est plutôt agréable de se faire tirer mais pour les descentes c'est là que le sport commence. Vous allez peut-être courir à des moments, c'est la surprise !

 

 

Quel moment de rigolade, c'est une très belle découverte pour nous.

Cette activité peut également se faire en raquettes s'il y a suffisamment de neige, c'est donc de la cani-raquette. Excellent, non ?

Info pratiques : c'est à Orbey, à la ferme nordique "la petite Finlande" que vous pourrez retrouver Anne-Lise et ses huskys pour des activités ludiques et peut-être même y voir des rennes. Surprise, l'été aussi vous pouvez faire la cani-rando !

Nous posons nos valises à l'Hôtel de la Paix avant de dîner au restaurant le Beau Rivage, situé juste à coté du Lac de Gérardmer.

 

 

Après avoir passé une nuit plutôt agréable, nous partons à la découverte de la station de Gérardmer.

Avant toute chose, il faut que l'on vous dise qu'il y a des navettes gratuites qui font des allers-retours entre Gérardmer et la station. Les navettes font même le tour du lac pour ceux qui auraient un hôtel un peu plus éloigné ! Ça c'est vraiment le top lorsque l'on part à plusieurs et que les rythmes sont différents, ça permet à chacun de partir quand il en a envie et de rentrer sans attendre les autres qui veulent toujours skier. La station dispose de casiers que vous pourrez louer afin d'éviter de balader vos skis dans les navettes si vous savez que vous revenez le lendemain.

 

Nous le ski on connaît, ce que l'on découvre aujourd'hui c'est le Biathlon !

C'est avec Sylvie Triboulot que nous allons faire notre première fois et nous sommes très nerveux. Cette passionnée nous fait découvrir son sport sous forme de jeu et c'est vraiment très prenant. C'est à ski de fond que nous parcourons quelques mètres avant de nous jeter à plat ventre pour récupérer notre carabine et viser les cibles sans trembler... pas facile lorsque l'on est essoufflé.

 

 

Si vous voulez un conseil pour éviter de tirer à côté, coupez votre respiration. Si vous gagnez c'est que mon conseil est bon, si vous perdez... il est bon quand même !

Infos pratiques : Sylvie vous fait découvrir cette activité été comme hiver, de 7 ans à 77 ans, en famille ou entre amis, plus on est de fous et plus on rit ! Vous pouvez la contacter directement sur son site.

On reprend vite des forces au restaurant l'Hors du Temps à Gérardmer et nous nous dirigeons à la station de Ventron, petite station familiale où il fait bon vivre et où l'on peut déguster des huîtres à la fin de notre journée de ski. Un rappel de la mer à la montagne, original non ?

Nico décide d'enfiler ses skis et d'aller découvrir les pistes alors que moi je préfère emprunter un chemin et visiter les alentours.

 

 

La nuit tombe sur le massif des Vosges, il est temps pour nous de retrouver nos Cabanes de Belfahy.

 C'est le propriétaire qui nous accueille sur les hauteurs du plus haut village de Haute Saône, en plein milieu des pins. Rien à l'horizon, pas de télévision, pas de 4G, c'est la déconnexion totale et ça fait du bien parfois. Nous déposons nos affaires dans notre jolie cabane en bois et nous sautons dans le jacuzzi à l'extérieur. On aimerait vraiment que le temps s'arrête pour profiter encore longtemps de ce domaine incroyable.