Découvrir la région Saguenay-Lac-Saint-Jean au Québec

31 Aug 2019

Le parc national du Fjord du Saguenay

 

Avec une longueur de plus de 100 km, le Fjord du Saguenay est l'un des plus grands fjords au monde. Depuis plus de 30 ans, le parc met en valeur les deux rives du fjord totalisant plus de 300 km2 de territoires protégés. Autant vous dire que vous pourrez facilement passer 3 jours dans cette nature à regarder les paysages se transformer en fonction du va-et-vient des marées.

 

Très tôt le matin, nous avons exploré le secteur de la Baie Sainte-Marie. Après avoir payé le droit d'accès au parc, nous entamons notre marche matinale sur le sentier le fjord. Ce sentier est long de 13 km mais nous ne ferons que 6 km (2h de marche) puisque notre objectif est de rejoindre la Halte du Béluga. Le chemin est relativement plat ce qui est un véritable plaisir pour moi qui suis enceinte et qui m'essouffle pour pas grand-chose. Nous sommes tous les deux dans cette nature verdoyante avec comme seuls compagnons quelques écureuils qui viennent nous saluer de temps en temps. C'est si paisible...

 

 

À seulement quelques mètres de la Halte du Béluga, nous entendons le souffle des baleines. Incroyable, elles sont là !! On se précipite de peur de les manquer et nous arrivons sur le point d'observation. Ce moment est encore plus magique que la croisière d'hier puisque nous les entendons. Nous sommes d'ailleurs surpris d'entendre autant de sons différents. Je lirais plus tard, au centre d'interprétation, que les bélugas ont un vaste répertoire acoustique et que nous pouvons reconnaître leurs sifflements, leurs signaux et leurs cris mais qu'elles émettent également des signaux ultrasonores qui échappent à notre ouïe.

Revenons à ce moment unique : elles discutent entre elles, il est à peine 10 heures, nous ne sommes que tous les deux à profiter du spectacle, j'en perds les mots... c'est fabuleux ! Il est difficile de restituer un moment pareil en photo alors nous espérons que vous pourrez vivre ce moment pour en prendre toute la mesure.

 

Infos pratiques : la meilleure période d'observation est l'été (juillet-août). Sachez que la baie Sainte-Marguerite est l'un des meilleurs endroits pour observer les Bélugas car l'eau douce et chaude de la rivière, le fond couvert de sable et la présence de nourriture en font un lieu propice pour l'élevage des petits. Cependant, n'oubliez pas que ces bélugas sont dans leur milieu naturel alors libre à eux de vous offrir le spectacle.

Vous trouverez toutes les informations sur le parc national du Ford du Saguenay sur leur site.

 

Si nous avions su qu'il y avait des tentes prêt-à-camper en plein cœur de la forêt et à quelques mètres des bélugas c'est ici que nous aurions voulu dormir la nuit précédente. Pour l'heure, nous partons manger à Sainte-Rose-du-Nord, au Rose Café. La cuisine est simple mais bonne.

 

 

Passer une nuit en Yourte au parc national des Monts-Valin

 

Nous aurions voulu découvrir le parc national des Monts-Valin en parcourant des sentiers ou encore en faisant du canot mais malheureusement pour nous, nous sommes sous des pluies diluviennes. C'est vraiment dommage car il paraît que les Monts-Valin offrent les plus hauts sommets accessibles de la région et une beauté sauvage absolue. Ce sera pour une prochaine fois peut-être et pourquoi pas en hiver !

 

Nous partons du coup nous reposer dans notre jolie yourte à Imago Village à quelques minutes du parc. Le personnel est très accueillant et disponible. Nous avons tout de suite adoré l'endroit. La nuit sous les étoiles s'est très bien passée et nous n'avons pas eu froid grâce au poêle à granules. La vue sur la forêt boréale et les montagnes environnantes est vraiment agréable.

 

 

Vous pouvez souper (dîner en Québécois) sur place mais sachez qu'un barbecue est mis à disposition si vous préférez vous faire des grillades. En ce qui nous concerne, nous avons mangé un délicieux repas préparé par la Vieille Ferme. Au menu : chips, salade, saumon, souris d'agneau, limonade maison et délicieux biscuit au chocolat !

 

Visiter la Pulperie de Chicoutimi

 

Le lendemain matin, il pleuvait toujours aussi fort ! Nous décidons de quitter le parc des Monts-Valin et de prendre la direction du lac Saint-Jean. C'est comme ça que nous décidons de nous arrêter visiter la Pulperie de Chicoutimi. S'il s'agit aujourd'hui d'un vaste complexe d'animations culturelles, sachez qu'autrefois, la compagnie Chicoutimi transformait mécaniquement le bois en pâte à papier pour répondre à la demande des marchés européens. Nous avons découvert 5 expositions dont celle d'Arthur Villeneuve un peintre québécois qui s'amusait à peindre toute sa maison. Vous pourrez d'ailleurs la visiter.

 

Infos pratiques : vous retrouverez toutes les expositions temporaires et bien d'autres informations directement sur leur site.

 

Manger dans une ferme les spécialités de la région

 

Nous nous trouvons dans une région qui produit 23 millions de kilos de bleuets chaque été, il était donc évident que nous nous arrêtions dans une ferme pour rencontrer un producteur. C'est à la ferme Michel Rivard et Fille que nous rencontrons Nathalie avec qui nous allons faire le tour de ces champs. Elle récolte uniquement des pommes de terres et des bleuets. Vous pourrez manger chez elle une tourtière mais vous pourrez également vous laisser tenter par leur célèbre poutine aux bleuets.

 

 

Parc National de la Pointe-Taillon

 

Malheureusement, la pluie ne nous aura pas laissé explorer le Parc de la Pointe-Taillon. Pour visiter ce parc nous vous conseillons de louer des vélos si vous ne les avez pas avec vous puisqu'une piste cyclable est aménagée sur 45 kilomètres. Faisant le tour de la pointe Taillon, vous découvrirez cette presqu'île et ses paysages forestiers. Puisque je suis enceinte, nous n'avions pas prévu de faire du vélo non plus. En revanche, nous aurions voulu profiter des 15 kilomètres de plages pour se promener et prendre un bon bol d'air. Une prochaine fois, peut-être...

 

Infos pratiques : vous pourrez louer des vélos à côté du centre de découverte et de services ou près du poste d'accueil de Sainte-Monique.

 

S'endormir avec les bruits des vagues à l'Auberge des îles

 

Nous sommes restés deux nuits dans notre appartement à l'Auberge des îles qui donnait une vue incroyable sur le Lac Saint-Jean. Toutes les heures, en fonction du soleil, le paysage changeait. Nous avons particulièrement apprécié le petit-déjeuner qui était copieux et les saveurs de notre dîner étaient elles aussi au rendez-vous.

 

 

Infos pratiques : voyager en réservant sur Airbnb c'est pouvoir vivre au plus près des locaux. Et c'est toujours plus sympa de payer moins cher son logement ! On vous propose notre code promo Airbnb qui vous fera économiser 34 euros sur vos voyages. Cette offre est valable sur votre première réservation. Notre Astuce : si vous avez déjà un compte, il suffit d'en créer un nouveau avec une autre adresse mail, et ainsi de suite pour bénéficier à chaque fois de celle-ci.

 

Zoo sauvage de Saint Félicien

 

Habituellement, nous boycottons les zoos car nous n'aimons pas voir les animaux endormis dans des espaces restreints et encore moins voir des girafes en plein milieu de la France alors que nous savons très bien que le climat n'est pas du tout adapté pour elles. Ceci étant dit, nous apprécions que des animaux blessés soient soignés et remis sur pattes dans des zoos qui peuvent les accueillir et les protéger.

Suite à de nombreuses réactions de votre part sur les réseaux sociaux, sachez qu'encore une fois nous allons être totalement transparents avec vous. 

 

Le zoo sauvage de Saint-Félicien s'étend sur plus de 485 hectares et possède 80 espèces différentes. La plupart des espèces que vous rencontrerez ici appartiennent au nord de notre planète, la Boréalie. Mais vous trouverez également d'autres animaux qui viennent de régions froides du globe, tels que les macaques japonais appelés aussi "singes des neiges" qui vivent habituellement dans les montagnes du Japon et dont les conditions météorologiques sont très ressemblantes à ce qu'ils ont ici au Québec. Vous l'aurez compris, ce n'est pas ici que vous rencontrerez des éléphants.

 

Après avoir regardé le film multisensoriel avec effets spéciaux qui est vraiment très bien fait et qui dure 15 minutes, nous commençons la visite du zoo. Face à nous, de nombreux enclos que nous trouvons assez vastes, avec de nombreuses espèces que nous n'avions encore jamais vues comme les ours blancs et leurs bébés nés cette année, les tigres de l'Amour ou encore les coyotes. Nous ne restons pas très longtemps dans cette partie puisque ce qui nous a attirés ici est bien plus intéressant.

 

 

Nous montons à bord d'un train grillagé et partons dans le parc des sentiers de la nature à la recherche des plus grands mammifères vivant en quasi-liberté. Le concept de l'homme en cage et des animaux en liberté nous séduit instantanément. La balade est commentée par notre chauffeur et dure environ une heure. Seulement quelques minutes après le départ, nous apercevons le premier caribou. Incroyable, nous passons à côté de lui, il nous regarde puis continue son chemin. Puis nous continuons et croisons le chemin d'ours noirs, de bœufs musqués, de bisons d'Amérique, de bernaches du Canada, de cerfs de virginie et même de... Wapiti. Ils sont tellement impressionnants ! C'est très heureux que nous terminions ce parcours, nous aurions presque envie de le faire une deuxième fois.

 

 

Votre visite durera une bonne partie de la journée. Vous trouverez des aires de pique-nique pour dîner (déjeuner en Québécois) mais si vous n'avez rien prévu, sachez que nous avons testé le restaurant et que nous nous sommes régalés. Le zoo propose également une expérience unique qui est de vivre et de dormir au pays des caribous. Nous l'aurions probablement faite si nous avions eu plus de temps.

 

Infos pratiques : comptez 42 $ CAN par adulte, vous pouvez acheter vos billets en ligne. Vous trouverez toutes les autres informations directement sur leur site.

 

Village historique de Val-Jalbert

 

C'est en fin de journée que nous arrivons dans ce village authentique des années 20. Nous nous sommes dirigés au pied du moulin à pulpe pour admirer la chute d'Ouiatchouan, puis nous sommes montés à bord du téléphérique pour découvrir le village sous un autre angle. D'en haut, la vue est dégagée jusqu'au Lac Saint-Jean.