top of page
  • Photo du rédacteurJulie & Nico

Road trip sur l’île de Sumatra en Indonésie

Dernière mise à jour : 28 févr. 2023

Située en Asie du Sud-Est, entre l’Océan Indien et l’Océan Pacifique, l’Indonésie ne compte pas moins de 17 000 îles. Étendu sur 5 000 km, c’est le plus grand archipel de la planète. En quête d’aventures hors des sentiers battus, c’est à Sumatra que nous décidons de partir 18 jours.

Sumatra est la sixième île la plus grande au monde et possède de nombreuses richesses. Si l’île impressionne par ses paysages sauvages exceptionnels, nous avons été incroyablement surpris par sa diversité culturelle. En effet, l’île de Sumatra rassemble une mosaïque de population (musulmans, chrétiens, bouddhistes et une multitude d’ethnies) où tous cohabitent en bonne intelligence, unis par la culture asiatique. Aussi, grâce à sa végétation luxuriante, on y trouve une faune et une flore uniques au monde.


Notre road trip sur l’île de Sumatra en Indonésie se divise en 2 parties : le Nord et l’Ouest. Tout d’abord le Nord marqué par le trek à la recherche des Orangs-outans autour de Bukit Lawang puis les volcans vers Berastagi avant de redescendre autour du lac Toba. Ensuite Sumatra Ouest, pour découvrir la vallée d’Harau, les jolies rizières autour de Pariangan mais surtout pour vivre 48h isolés dans la forêt avec les « hommes-fleurs » avant de se reposer dans les îles Mentawai.

Nous avons organisé notre séjour en Indonésie avec Colombus Voyages, et nous sommes ravis d'être passés par cette agence car ils nous ont préparé un programme sur-mesure selon nos attentes, ils ont aussi géré la perte de ma valise dans son intégralité mais surtout parce qu'ils nous ont permis de rencontrer Johny et Ricky, nos supers guides durant nos 18 jours à Sumatra.


Pariangan Sumatra

Préparer son voyage à Sumatra : infos pratiques


  • Visa : à acheter directement à l’aéroport,

  • Passeport : validité supérieure à 6 mois à partir de la date d’entrée en Indonésie,

  • Monnaie : la rupiah (ou roupie indonésienne) : 15 000 RP = 1 €,

  • Décalage horaire : + 5h en été / + 4h en hiver,

  • Langue : indonésien, mais plus de 700 dialectes dans toute l’Indonésie. L’anglais est très répandu,

  • Transport : la voiture de location ou les transports privés.

  • Internet : vous pouvez vous procurer une carte SIM facilement partout dans le pays,

  • Quand y aller : traversée par l’équateur, Sumatra bénéficie d’un climat chaud et humide toute l’année. De mai à septembre c’est la période dite « sèche », mais avec le réchauffement climatique les locaux nous ont dit qu’il n’y avait plus vraiment de saison sèche. Nous avons eu de la pluie quasiment toutes les nuits,

  • Combien de temps : 15 jours est le minimum ! L’île de Sumatra est très grande. En 18 jours nous n'avons fait que 2 petits morceaux,

  • Indispensable dans la valise : crème solaire, répulsif anti-moustiques, chaussures d’eau, casquette/chapeau, bottes en caoutchouc indispensables pour se rendre chez les Mentawais,

  • Tenue vestimentaire : tee-shirt et pantalon léger, pour éviter les piqures de moustiques et les coups de soleil mais aussi pour éviter d’importuner les musulmans,

  • Santé : dans les zones reculées, le paludisme est présent. Faites-vous prescrire l’antibiotique par votre docteur. Honnêtement, la zone qui craignait le plus pour notre séjour à Sumatra c’était dans la forêt chez les Hommes-Fleurs. Du coup, nous n’avions pas commencé le traitement le jour du départ mais j’attendais plutôt l’avis de notre guide sur place. Des français rencontrés en Indonésie venaient de vivre l’expérience et nous ont dit qu’ils n’avaient pas eu de moustiques. J’ai donc pris la décision de ne pas prendre l’antibiotique et de ne pas le donner à notre petit Mattéo pour éviter les nombreux effets secondaires. Chacun est libre de le prendre ou non, ce paragraphe est purement personnel.

Bon à savoir :

  • 87% de la population indonésienne est musulmane,

  • Les femmes qui portent le voile ne sont pas forcément musulmanes, elles le font pour ne pas être embêtées par les hommes ou simplement pour suivre la mode,

  • Vérifier jusqu’à la dernière minute les vols domestiques avec Batik Air & Lion Air car nous avons eu des changements d’heures et même des annulations.


La solution idéale pour réserver vos vols


On passe toujours par Expedia pour réserver nos vols : une solution simple, pratique et très abordable. Avec leurs filtres de recherche, on trouve facilement ce que l’on cherche en fonction de nos critères et de notre budget. Si vous cherchez une solution rapide et efficace pour réserver vos vols, on vous conseille de passer par Expedia.fr.


Road trip à Sumatra : avec un bébé ?


Attention aux distances à Sumatra ! Les routes sont parfois de mauvaise qualité et pour faire quelques kilomètres ça prend un temps fou. Aussi, l’île est vraiment grande !

Le climat humide peut surprendre les enfants, Mattéo était un peu grognon les premières heures mais difficile de dire si c’était à cause du climat ou de la fatigue des 26h de vol.

La cuisine, souvent épicée, peut vraiment poser problème mais vous trouverez toujours du riz blanc. Si j’y avais pensé avant, j’aurai acheté un tube de sauce tomate en France pour pouvoir le mélanger au riz de Mattéo. Pour l’eau, vérifiez bien qu’elle ne provienne pas du robinet et privilégiez les fruits qui ne sont pas découpés.


Cascade Sipiso Piso Sumatra

Itinéraire de notre road-trip de 18 jours à Sumatra



Road trip à Sumatra – Jour 1 : Que faire à Medan ?


Depuis Marseille, il nous a fallu un peu plus de 26h pour rejoindre Medan. Pas moins de 4 avions (Marseille-Paris, Paris-Colombo, Colombo-Jakarta, Jakarta-Medan) et nous le savions, multiplier les vols c’était multiplier les péripéties. Tout s’était déroulé comme prévu jusqu’en Indonésie et puis… nos valises qui devaient suivre jusqu’à Medan se sont retrouvées sur le tapis à Jakarta. Heureusement que notre escale était assez longue et que nous avions assez de temps pour les enregistrer de nouveau sur le dernier vol. Et surprise, nous n'avions que 3 valises sur 4 ! Peut-être était-elle partie directement à Medan, dans le doute nous avons ouvert un dossier « Bagage perdu » auprès de la compagnie aérienne. Et nous avons bien fait car quelques heures plus tard, arrivés à Medan, notre valise n’était définitivement pas là. Jhonny, notre guide pour cette première partie du voyage, nous attend à l’aéroport. Après quelques échanges avec les agents aériens pour tenter de savoir où était ma valise, nous partons en directions de l’hôtel.


Si Medan est la capitale du Nord de Sumatra, c’est aussi la plus grande ville de l’île de Sumatra. Connue pour ses délicieuses spécialités culinaires, dont le Bolu Meranti qui est une sorte de gâteau roulé aromatisé, Medan est une métropole animée qui possède un vrai cachet indonésien. Comme la plupart des touristes, nous n’étions que de passage et n’avons pas pris le temps de visiter Medan.


Que visiter à Medan ?


  • Le palais Maimum,

  • La maison Tjong A Fie Mansion,

  • La Mosquée Masjid Al Mashun,

  • Le temple Graha Maria Annai Velangkanni.


Vous pouvez réserver une visite guidée pour ne rien manquer et en apprendre d’avantage sur la ville de Medan.


Où dormir à Medan ?


  • Horison Sky Kualanamu : situé à l’intérieur de l’aéroport, cet hôtel est idéal pour attendre son vol,

  • Radisson Medan : en plein cœur de Medan, cet hôtel est d’un très bon rapport qualité/prix (40€ la nuit).


Où manger à Medan ?


  • Soto Kesawan : déguster cette spécialité – lait de coco aux crevettes, poulet, pommes de terre et abats de bœuf,

  • Tip Top Restaurant : c’est le plus ancien restaurant de Medan, il faut surtout goûter ses glaces et ses desserts,

  • Merdeka Walk : pour des stands de beignets et des fast-foods.


Road trip à Sumatra – Jour 2 : Bukit Lawang


Après une bonne nuit de sommeil, nous retrouvons Jhonny et prenons la route vers Bukit Lawang. Sur la route, nous nous arrêtons à Binjai pour acheter quelques vêtements en attendant que notre valise soit retrouvée. On en profite pour acheter une carte SIM, observer la circulation et manger à Pondok Punudonk.


Situé à un peu moins de 100km de Medan, Bukit Lawang s’étend le long de la Sungai Bohorok et figure parmi les endroits les plus visités à Sumatra. On vient ici pour se baigner ou faire du tubing dans la rivière, pour se reposer dans un hamac mais surtout pour observer les Orangs-Outans dans le parc national de Gunung Leuser. Nous arrivons dans ce grand village touristique en début d’après-midi, un dimanche. C’est une chance car le lieu est rempli de locaux !



Aucune voiture ne circule le long de la Sungai Bohorok, seuls les scooters font les allers-retours parking/hôtel pour déposer les valises des touristes. Nous rejoignons notre hôtel en 20 minutes de marche, il me semble que c’est le plus éloigné du parking. Sur le chemin nous rencontrons quelques singes Thomas pour le plus grand plaisir de Mattéo.


Bukit Lawang Sumatra

Nous profitons quelques instants de la rivière avant de monter dans un becak (side-car motorisé traditionnel). Nous devions nous rendre chez l’habitant pour apprendre à cuisiner mais le temps en a décidé autrement. Nos hôtes habitaient en plein milieu des rizières et la pluie qui tombait était bien trop forte pour que nos petits becaks atteignent leur maison sans aucun risque. Nous patientons une vingtaine de minutes sous une pluie diluvienne avant de rebrousser chemin. Nous gardons un très bon souvenir de cette balade humide en transport local.


De retour à l’hôtel, JC notre ami avec qui nous partageons ce voyage en Indonésie, part derrière les fourneaux pour apprendre à cuisiner le Nasi Goreng.



Où dormir et manger à Bukit Lawang ?


Jungle Inn : situé en plein cœur de la jungle et le long de la rivière, nous y avons dormi 2 nuits. L’accueil, le sourire et la disponibilité du personnel nous ont particulièrement touché. Notre chambre à l’étage avec balcon nous offrait une jolie vue.


Road trip à Sumatra – Jour 3 : Le parc national de Gunung Leuser


Le village de Bukit Lawang est le principal point d’accès vers le parc de Gunung Leuser. Couvrant une superficie de plus de 9 000 km2, le parc national du Gunung Leuser tire son nom du fameux mont Leuseur qui culmine à 3 380 mètres. S’il abrite une faune et une flore d’une grande diversité, il est surtout l’un des deux endroits dans le monde où il est possible d’observer les Orangs-Outans dans leur milieu naturel (le second étant sud l’île de Bonéo).


D’une durée de 3h à plusieurs jours, les treks dans la jungle luxuriante promettent des moments inoubliables. La plupart des touristes choisissent un trek de 2 jours afin de s’enfoncer davantage dans la forêt pour avoir plus de chance de rencontrer les Orangs-Outans. Avec Mattéo (2 ans et demi), nous avons choisi de passer une journée complète dans le parc de Gunung Leuser. Je ne fais pas durer le suspense plus longtemps, nous avons observé ces grands singes roux durant de longues minutes et tout au long de notre journée. Pour avoir discuté avec plusieurs voyageurs, je crois que nous avons été chanceux (ou alors nos guides, Sinar &Co, étaient vraiment très bons) ! Il n’était pas difficile pour notre fils de maintenir le silence tellement la rencontre avec l’Orang-Outan est magique. Des études ont révélé qu’ils partagent avec l’espèce humaine 97% de leur génome. Et si physiquement nous ne pouvons pas vraiment dire que nous leur ressemblons, leur regard est vraiment troublant.



Pour le retour jusqu’à notre hôtel, nous avons opté pour une session de rafting. Assis sur des chambres à air attachées les unes aux autres, la descente sur la rivière fut douce et agréable. Un moment d’amusement qui permet de finir la journée en beauté.


Bukit Lawang Sumatra

A lire : Observer les Orangs-Outans sur l’île de Sumatra.


Road trip à Sumatra – Jour 4 : sur la route jusqu’à Berastagi


Cette journée ne s’est pas vraiment déroulée comme prévu et nous avons couru (ou plutôt roulé) après le temps. Comme je vous le disais au début, l’île de Sumatra est très grande et en 18 jours, nous avions un programme rythmé qui nous permettait de voir un maximum de choses. Sauf que, après la perte du bagage, il y a eu la panne de la voiture. Nous étions sur la route entre Bukit Lawang et Berastagi quand notre voiture a décidé d’avoir des problèmes de freins. Notre guide Johny et notre chauffeur ont géré la situation avec un mécanicien en moins de 2 heures (très efficaces !).


Quelques kilomètres plus loin, nous nous arrêtons déjeuner dans un restaurant sur les hauts plateaux face au volcan Sinabung avant de visiter un petit village traditionnel.


Volcan Sinabung

Nous arrivons sous la pluie et de nuit à Berastagi.


Road trip à Sumatra – Jour 5 : Que faire à Berastagi et ses alentours ?


Sur la route vers le lac Toba, à 70 km de Medan, la ville de Berastagi se trouve entre le volcan Sinabung et le volcan Sibayak. Ce dernier est toujours en éruption par intermittence et donc interdit aux randonneurs. Situé à 1300 mètres, Berastagi conserve un climat frais toute l’année. C’est clairement la pause rafraichissante de notre séjour ! Le sol très riche permet de cultiver de nombreux fruits et légumes qui sont distribués dans tout le nord de Sumatra.


Que visiter à Berastagi ?


  • Le marché traditionnel,



  • Le mont Sibayak et Sinabung,

  • La pagode Taman Lumbini,

  • Les sources d’eau chaude.


Que voir aux alentours de Berastagi ?


Le village Dokan


Situé à 15km de Berastagi, nous visitons le village de Dokan pour en apprendre un peu plus sur la culture Batak Karo. Ce village compte quelques maisons traditionnelles et nous sommes invités à rentrer dans l’une d’entre elles. Johny nous explique qu’ici 8 familles vivent sur le même plancher, qu’ils cuisinent au feu de bois au centre de la pièce et que les toilettes se trouvent au milieu du village. Un mode de vie qui est très loin de notre quotidien marseillais !



La cascade Sipiso-Piso


Considérée comme la plus haute cascade d’Indonésie, c’est un endroit à ne pas manquer entre Berastagi et le lac Toba. Etroites et impressionnantes, ces chutes dévalent sur 120 mètres. Vous pourrez l’admirer depuis le parking, mais nous vous conseillons de descendre les quelques marches pour vous approcher un peu plus de la cascade.


Cascade Sipiso Piso

Le village de pêcheur Harranggaol


Véritable coup de cœur pour cet endroit et ses vues panoramiques. Cette petite ville sur la rive nord du lac Toba est célèbre pour sa pêche et ses mangues sucrées. Nous déjeunons un nasi goreng et profitons de la vue sur le lac avant de reprendre la route vers Parapat.



Le soleil ne va pas tarder à se coucher lorsque nous montons dans le ferry pour rejoindre la l’île de Samosir et plus précisément l’hôtel Tabo Cottages sur la péninsule de Tuktuk.


Road trip à Sumatra – Jour 6 : Samosir et le lac Toba


Les couleurs du ciel, de la végétation et du lac Toba durant notre traversée en ferry, renvoyaient une sorte de sérénité, de douceur. J’avais hâte de visiter l’île de Samosir et pour tout vous dire je l’ai adoré bien avant d’y avoir mis les pieds.


L’île de Samosir, ou pour être plus juste la presqu’île de Samosir puisqu’elle est reliée par un pont à la ville de Pangururan, est une destination incontournable lors d’un voyage à Sumatra. Avec une superficie de 630m2, elle est la plus grande « île dans une île » au monde. C’est le berceau de la culture Toba Batak et aujourd’hui encore les coutumes et rituels animent l’île. Samosir est unique et relativement isolée. Vous trouverez de jolis villages traditionnels qui longent le littoral, des cascades mais surtout des paysages incroyablement relaxants.



Pour visiter l’île, l’idéal est de louer un scooter. Nous ne sommes restés qu’une seule journée à Samosir, nous avons eu le temps de voir ce que nous voulions mais honnêtement pour profiter pleinement de l’île, prévoyez d’y rester 3 jours.


A lire : L’île Samosir – 6 endroits à visiter.


Road trip à Sumatra – Jour 7 : Transfert pour Padang


Nous partons très tôt de l’hôtel pour prendre le ferry et rejoindre Parapat. Nous nous éloignons de Samosir et les paysages sont magnifiques. Il nous faudra 3h de route pour rejoindre l’aéroport de Medan. Il est l’heure de quitter notre super guide Johny, et Boy le conducteur. C’est le cœur serré que nous rentrons dans l’aéroport prêts à rejoindre Padang.

Mais Air Lion, une compagnie aérienne locale, a décidé d’annuler notre vol.

2 heures de négociation plus tard, nous rejoindrons finalement Jakarta ce soir pour prendre un vol au plus tôt demain matin et commencer la deuxième partie de notre voyage à Sumatra.


Road trip à Sumatra – Jour 8 : De Padang à Bukittingi


Le réveil très matinal nous a permis de profiter du lever du soleil dans les airs.

Arrivés à Padang, nous avons la surprise de récupérer enfin ma valise !!! Après 8 jours de voyage… Vaut mieux tard que jamais vous me direz. Puis nous rencontrons Ricky, notre guide pour cette deuxième partie du séjour avec qui nous allons visiter les alentours de Padang et vivre une expérience incroyable.


Pour l’heure, nous prenons la direction de Bukittinggi. En route nous mangeons quelques mangoustans et marquons un court arrêt à la cascade Lembah Anai.


Cascade Lembah Anai

Bukittinggi se situe sur les hauteurs de Managkabau, à environ 900 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui rend le climat agréable et frais. Cette charmante petite ville est entourée de paysages verdoyants et profite d’une belle richesse culturelle et historique. Trois volcans l’entourent : Merapi encore actif, Singgalang assoupi et Tandikat. C’est également ici que vous pourrez voir la Rafflesia, la plus grande fleur au monde.


Que visiter à Bukittinggi ?


  • Le marché,

  • La tour de l’horloge (Jam Gadang),

  • Panorama sur le canyon Sianok (Ngarai Sianok),

  • Les tunnels japonnais (Gua Jepang ou Lobang Jepang).



Où dormir à Bukittinggi ?


Padi Ecolodge : hébergement atypique en plein cœur des rizières.


Padi Ecolodge Bukittinggi

Road trip à Sumatra – Jour 9 : La Vallée d’Harau


Ce matin, en quittant Bukittinggi, nous sommes arrêtés par les écoliers qui répètent leur défilé pour le 17 août : la fête de l’Indépendance. Dans tout le pays, des parades et des cérémonies sont organisées pour l’occasion. Un moment inédit que nous sommes contents de vivre.


La Vallée d’Harau


Un peu plus tard dans la journée, nous arrivons à la vallée d’Harau. Entre les falaises et les rizières verdoyantes, les paysages sont à couper le souffle. Les parois abruptes ne sont pas seulement une attraction pour les photographes, les amateurs d’escalades peuvent aussi y trouver leur bonheur.

La vie est paisible ici et la nature encore bien préservée. Nous troquons notre voiture contre un becak (moto-pousse traditionnel) pour traverser les rizières, découvrir des cascades et visiter une fabrique de chips.



Kapalo banda taram


Après le repas, Ricky nous propose de découvrir un autre lieu. Située à environ 18km de la Vallée d’Harau, Kapalo banda taram est un endroit que j’ai particulièrement adoré durant notre voyage en Indonésie. Nous y sommes allés un dimanche après-midi et nous étions les seuls touristes étrangers. Nous embarquons sur des bambous pour un repérage rapide, puis marchons les pieds dans la rivière en profitant des nombreuses bouées et balançoires. Beaucoup d’Indonésiens autour de nous nous prennent en photos et nous incitent aussi à goûter une crêpe au chocolat/fromage. Aussi surprenant que cela puisse paraître… c’était délicieux !



Sur le chemin du retour, nous assistons à un merveilleux coucher de soleil sur les rizières.



Road trip à Sumatra – Jour 10 : Palais Pagaruyuang – Pariangan


Avant de retourner à Padang, nous visitons le Palais Minangkabau et prenons le goûter dans les rizières de Pariangan.


Le Grand Palais de Pagaruyuang


A 5km au Nord de Batu Sangkar, fief du clan Minangkabau des Tanah Datar rouges, ce palais est impressionnant, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Détruit par un incendie en 2007, il a été reconstruit. Pour vivre pleinement l’expérience, nous avons décidé d’enfiler les costumes traditionnels.



Pariangan


Dernier arrêt avant le retour à Padang et pas des moindres. C’est clairement ici que se trouve les plus belles rizières de Sumatra. Un paysage époustouflant que nous avons admiré en dégustant les meilleurs beignets à la banane de ma vie !



Aussi, Pariangan est l'un des villages traditionnels Minangkabau les mieux conservés, comprenant de nombreuses maisons traditionnelles. Grâce à Ricky, notre merveilleux guide, nous avons été invités par une famille qu’il connaissait à manger une soupe et visiter leur maison. Un moment unique que nous avons dû écourter car nous devions reprendre la route.


Road trip à Sumatra – Jour 11/12/13 : Chez les Mentawai


Que l’aventure commence ! Au large de l’île de Sumatra se trouve l’archipel des Mentawai dont seules les 4 plus grandes îles sont habitées. Depuis Padang, il nous aura fallu 7h de bateau pour arriver à Siberut, 30 minutes de camionnette, 1h de pirogue et 40 minutes de marche sous la pluie pour rejoindre les « Hommes-Fleurs ». Expérimenter un mode de vie ancestral se mérite ! Ce ne fût pas de tout repos pour notre petit Mattéo mais je continue de croire qu’un enfant s’adapte à tout et malgré son jeune âge, il a des souvenirs plein la tête que nous faisons revivre régulièrement à travers les photos. Surtout qu’il a eu la chance de rencontrer Abisse (7 ans) avec qui il a beaucoup joué.


Durant 3 jours, nous avons vécu au rythme du soleil (et des cochons aussi…). Les Mentawai de la forêt vivent encore comme leurs ancêtres. Cookie nous accueille dans sa Uma. Cette grande maison de bois sur pilotis ne possède pas d’eau, pas d’électricité. Nous dormons sur des nattes à même le sol, la douche se trouve à l’extérieur (enfin c’est la rivière, vous avez compris) et pour ce qui est des toilettes c’est aussi dans la nature, par ci, par là… Ce qui en soit le jour ne pose presque aucun problème, la nuit c’est tout autre chose ! Difficile de faire plus authentique…


La journée nous partons en forêt récupérer quelques vers (véritable source de protéines), pêchons les crevettes, confectionnons un pagne en écorce d’arbre, chantons, discutons, fumons, cuisinons, jouons, dormons… Voici le rituel des Mentawai. Nous déconnectons durant 3 jours et vivons pleinement l’expérience.



Une expérience incroyable qui n’aurai