​​

Nous avons choisi de nous rendre deux semaines dans ce pays tropical, qui se situe sur le continent Africain, en passant par l'agence Human Trip. Nous voulions vivre un séjour authentique et inoubliable, en immersion chez les Malgaches !

 

Pourquoi aller à Madagascar ?

 

Il faut que vous sachiez que cette île est plus grande que la France puisqu'elle fait 587 000 km2 et qu'elle offre des paysages incroyables. En 15 jours, nous sommes passés d'Ouest en Est et nous changions de décor à chaque fois que nous changions d'endroit.

Madagascar est reconnu pour sa faune et sa flore exceptionnellement riches, mais il faut que vous sachiez que la population est en train de détruire petit à petit les forêts puisque c'est pour eux une source de revenu importante. Ils vendent directement le bois ramassé ou le transforment en charbon de bois pour le vendre afin de pouvoir nourrir leur famille. Seuls les parcs préservés restent intacts, ne soyez donc pas étonnés de voir des terres brûlées par moment. Nous avons également remarqué que la végétation est nettement plus importante et plus verte à l'Est du pays qu'à l'Ouest où c'est très sec, très désertique.

C'est un des lieux au monde qui abrite le plus d'animaux et de plantes endémiques, tel que le lémurien Indri-Indri ou encore certaines espèces de baobabs.

Cette île est peuplée d'habitants à la gentillesse et l'hospitalité débordantes. Leur quotidien est moins facile que pour nous Européens, puisque nous avons la chance d'avoir des accessoires qui nous facilitent la vie, et pourtant ils ont toujours la banane (le sourire) c'est dingue !

L'île Rouge possède des couleurs extraordinaires et la lumière rend vraiment les paysages magnifiques, c'est ce qui nous a charmés à Madagascar.

Posts à l'affiche

Le temps d'un safari canadien au Parc Oméga

1/9
Please reload

Posts Récents
Please reload

Les formalités pour partir à Madagascar

 

  • Le Passeport

Il doit être valide 6 mois après la date de retour.

 

  • Le Visa

Le visa d’entrée est obligatoire. Il peut se faire directement à la descente de l’avion, à l’aéroport, mais vous pouvez également le faire sur le site e-visa. Il est d'environ 35 € pour des séjours de 30 jours ou moins.

 

  • Les Vaccins

Aucun vaccin n'est obligatoire sauf si vous avez été récemment dans une zone affectée par la fièvre jaune.

Il est conseillé d'avoir ses vaccins à jour en France.

 

  • La Monnaie

La monnaie locale est l’Ariary, le cours change constamment mais sachez que 1€ équivaut à 3800 Ar (octobre 2018). Il est possible de changer son argent en arrivant à l’aéroport, ce n'est normalement pas ce que l'on vous conseille mais les frais de change à l'aéroport de Madagascar sont faibles et il est quasiment impossible de trouver de l'Ariary en France.

Vous pouvez retirer de l'argent dans les différents distributeurs automatiques de billets en utilisant votre carte Visa ou Mastercard mais attention aux frais qui sont parfois élevés.

 

 

La santé à Madagascar

 

Il est fortement conseillé de souscrire à une assurance voyage couvrant les éventuels frais médicaux et rapatriement sanitaire si besoin. C'est notre agence de voyage Human Trip qui s'est chargée de nous prendre une assurance voyage mais vous pouvez en souscrire une sur Sarrut Assurances, par exemple.

Le principal danger à Madagascar est le paludisme, dormez toujours avec une moustiquaire et remettez régulièrement sur votre peau de la lotion anti-moustiques. Faites vous prescrire le traitement anti-paludisme que vous devrez prendre à partir de votre premier jour de voyage jusqu'à 2 semaines après votre retour. C'est lourd comme traitement et sur le terrain nous ne l'avons pas pris tous les jours car ça nous fatiguait beaucoup.

Sachez également que seulement la moitié de la population malgache a accès à l'eau potable. Il est fortement déconseillé de boire l'eau du robinet, même pour vous laver les dents il est préférable d'utiliser l'eau en bouteille. Mieux vaut être prévoyant pour éviter une forte diarrhée.

Faite également attention aux crudités, aux fruits, aux sandwichs... ça nous a coûté une intoxication alimentaire en fin de séjour et c'était bien pénible dans l'avion.

Prévoyez également une trousse à pharmacie avec du spasfon, du smecta, doliprane, du désinfectant, des pansements, ibuprofène...

 

 

La sécurité à Madagascar

 

Nous avions vu sur internet que Madagascar était un pays en zone rouge et nous avons été agréablement surpris sur le terrain, nous n'avons pas ressenti d’insécurité plus qu'ailleurs.

Madagascar est un pays pauvre, il est donc préférable de prendre quelques précautions pour éviter les mauvaises surprises, surtout dans les grandes villes comme Antananarivo. Il faudra simplement vous adapter à la population et éviter de porter des bijoux apparents, de laisser votre appareil autour de votre cou lorsque vous arrivez dans des zones sensibles, de laisser vos affaires sans surveillance, d'éviter de prendre la route de nuit.

Il est également important de partir avec une bonne agence puisqu'il peut y avoir des imprévus à Madagascar (montée de la marée, voleurs de zébus sur la route) et c'est rassurant d'être bien entouré.

 

 

Comment préparer votre itinéraire pour votre voyage à Madagascar ?

 

Tout dépend évidemment des choses que vous souhaitez voir et du temps que vous avez sur place. Il est important que vous preniez en compte le temps de transport et non les kilomètres car vous verrez sur place qu'à Madagascar tout est une question d'aventure.

Nous, nous avons laissé Human Trip préparer notre itinéraire, sachant que nous y étions pour seulement 2 semaines et que nous voulions voir un maximum de choses. Ils nous ont donc concocté un petit programme sur mesure avec 4 jours à l'Ouest dans un paysage plutôt sec et aride puis 10 jours à l'Est sur une terre rouge avec une végétation très verte et un climat assez humide. Nous avons été émerveillés du début à la fin !

Si nous avions eu une semaine de plus, nous aurions bien aimé découvrir les Tsingy et pourquoi pas finir notre séjour en détente à Nosy Be ou prolonger nos vacances sur l'île Sainte-Marie.

 

 

Quand partir à Madagascar ?

 

Bien que ce soit un pays tropical, les températures sont plus agréables et les pluies moins importantes au printemps et en automne, prévoyez alors votre voyage entre mars et mai et entre septembre et novembre.

En janvier, février c'est la saison cyclonique, il est préférable de l'éviter.

 

 

Combien de temps rester à Madagascar ?

Comme je vous le disais au début, Madagascar est une grande île et vous pouvez facilement y rester un mois.

Il est conseillé de privilégier des séjours assez longs puisque les temps de transfert sur l'île ne sont pas rapides. Nous vous conseillerons d'y rester 3 semaines car c'est un bon compromis pour profiter correctement de l'Est, de l'Ouest et du Nord par exemple.

 

 

Les transports à Madagascar

Nous ne nous étions pas posé la question puisque c'est Human Trip qui a organisé notre séjour, nos hébergements et également nos transports mais si vous voyagez sans guide, sachez que les seuls transports en commun sont les taxis-brousse et les avions.

L’avion est très pratique et permet de gagner du temps. Il permet d’accéder à un lieu éloigné d'Antananarivo en un temps record.

En revanche, si vous vous déplacez en taxi-brousse il vous faudra de la patience. Ils sont très lents et très chargés. Il faudra peut-être en laisser passer un ou deux avant de pouvoir monter dedans. Ils ne sont pas très confortables mais on les prend pour leur côté authentique et économique.

Sachez qu'à Madagascar il existe un seul et unique train que l'on aurait bien voulu tester. Le train relie Fianarantsoa à Manakara et ne possède qu’une seule locomotive. Il ne fonctionne qu’un jour sur deux dans le sens Fianarantsoa-Manakara et évidemment, pareil dans le sens contraire.

La solution la plus évidente reste la location de voiture. Le 4×4 s’avère indispensable et sachez que presque toutes les locations de véhicules se font avec chauffeur pour vous accompagner et pour votre sécurité.

Comment éviter les "Fady" ?

 

Les fady sont les « tabous » ou les « interdits » qui font partis de la coutume malgache et qui peuvent paraître peu crédibles aux yeux d’un Européen. Il est pourtant fortement recommandé de ne pas jouer avec la patience de la population car eux y croient fermement. Si vous voyagez avec un guide, il vous donnera forcément quelques fadys. Par exemple, il est interdit de manger du hérisson ou encore de pointer du doigt une personne.

 

 

Se faire comprendre à Madagascar

La langue employée par la population est le malgache, cependant chaque région a son propre dialecte. Madagascar étant une ancienne colonie Française et elle a gardé en deuxième langue officielle le français, les enfants l'apprennent à l'école. Il paraît que seulement 30% de la population est francophone mais nous n'avons eu aucune difficulté à communiquer avec les habitants. Le français est rarement employé car il est mal vu que les Malgaches parlent français entre eux. C'est jugé un peu hautain...

Que faut-il absolument prendre dans votre valise pour Madagascar ?

 

  • Pantalon long et léger pour éviter les piqûres de moustiques,

  • Spray anti-moustique,

  • Chapeau ou casquette,

  • Crème solaire,

  • Baskets.

 

Quel budget prévoir pour partir à Madagascar ?

 

C'est toujours la question délicate puisque tout dépend de comment vous voulez vivre, si vous voulez dormir dans des hôtels luxueux ou autres, mais nous savons que vous vous posez tous cette question.

Alors sachez que pour les repas c'est généralement moins de 5 € par personne, pour les hôtels comptez entre 10 et 20 € par nuit mais si vous dormez en haut de gamme vous pouvez en avoir pour beaucoup plus (70€ à 150€).

Les prix des vols internes sont excessifs, comptez environ 250 € par personne l'aller.

Pour des questions de temps, nous avons pris 3 vols en interne, ce qui a gonflé le budget de notre voyage.

- Antanarivo, Morondava, Allée des Baobabs, Belo sur Mer, Ambatomanga, Andasibe, Canal des Pangalanes, île Sainte Marie -

Nous sommes partis deux semaines à Madagascar, en enlevant les deux jours de transport Marseille-Antananarivo, nous étions 13 jours sur place. Nous avons commencé par passer 4 jours sur la côte Ouest pour aller voir la célèbre Allée des Baboabs et voir le village des pêcheurs à Belo sur Mer, ensuite nous avons repris un vol en interne jusqu'à Antanarivo pour découvrir la côte Est et finir sur l'île Sainte-Marie en passant par le parc des lémuriens à Andasibe et le Canal des Pangalanes.

  • 1er jour : Antananarivo - Morondava : transfert en avion (1h) pour découvrir le village de Mangily et l'Allée des Baobabs,

  • 2ème jour : Morondava - Belo sur Mer : transfert en camion 4x4 (5h) pour visiter du village de Belo sur Mer,

  • 3ème jour : Belo sur Mer : départ en pirogue à voile à 6h pour se rendre sur l'île d'Andravoho,

  • 4ème jour : Belo sur Mer - Morondava - Antananarivo : transfert en pirogue à moteur (3h30) jusqu'à Morondava, puis vol en avion pour rejoindre Antananarivo (1h),

  • 5ème jour : Antananarivo - Ambatomanga : départ à 8h en minibus (1h30) pour découvrir les villages entourés de rizières,

  • 6ème jour : Abatomango - Mantasoa : reprise de la route (3h) pour profiter du village de Jean Laborde,

  • 7ème jour : Mantasoa - Andasibe : matinée sur le lac puis transfert chez Monique à Andasibe,

  • 8ème jour : Andasibe - Canal des Pangalanes : visite du parc des lémuriens, transfert en minibus (3h30), puis camion 4x4 (30 minutes) et balade en bateau (1h30),

  • 9ème jour : Canal des Pangalanes : découverte du village d'Andrandkoditra puis randonnée jusqu'au village d'Akanin'ny Nofy "nid de rêve",

  • 10ème jour : Canal des Pangalanes - Tamatave - Mahambo : transfert en bateau (3h) puis en minibus (3h),

  • 11ème jour : Mahambo - l'île Sainte-Marie : rejoindre l'île en bateau puis profiter du cadre spectaculaire,

  • 12ème jour : L'île aux Nattes - Antananarivo : découverte de cette île paradisiaque puis transfert en avion (1h),

  • 13ème jour : Antananarivo : shopping dans la capitale pour rapporter des souvenirs.

Pour plus d'informations sur la destination Madagascar et la préparation de votre séjour, rendez-vous sur le site web Humantrip.fr

Nous venons juste d'arriver sur le sol de Madagascar, il fait nuit et nous sommes descendus de l'avion parmi les premiers donc nous accédons rapidement à la douane afin de présenter nos passeports et d'acheter le Visa. Nous passons vite cette étape (même très vite pour ici) et accédons au tapis à bagages pour récupérer ce qui nous appartient. Une heure plus tard, nous n'avions récupéré aucune de n...

Après une nuit très confortable à l'hôtel Kimony, nous déjeunons et partons en direction de Belo sur Mer à bord de notre minibus 4x4. Nous montons avec Lova, notre guide Malgache pour 4 jours. Entre Belo sur Mer et Morondava il n'y a pas énormément de kilomètres mais il faut que vous sachiez quelque chose de vraiment important si vous venez à Madagascar, ne vous attendez pas à des routes confortab...

La journée d'hier fut fatigante mais vraiment très drôle. Pour vous résumer notre petit trajet, nous avons quitté Belo sur Mer à 6h30 du matin en pirogue à moteur.

Nous sommes arrivés à Morondava où nous avons attendu notre chauffeur pour nous rendre à l'aéroport. Après 2h d'attente, notre avion décolle enfin et nous rejoignons Antananarivo en 1h de vol. Le temps de sortir de l'aéroport, de monter...

Dormir chez l'habitant à Madagascar 

Ce soir c'est Monique qui nous accueille dans sa maison. Chez elle, nous retrouvons les membres de l'association MATOR qui nous préparent le repas. C'est une association qui valorise le développement local à travers le tourisme rural.

Nous discutons beaucoup avec Monique et Joseph, son mari. Ici, rien d'un hôtel quatre étoiles, tout est dans la simplicité. Si vou...

C'est samedi et sur la route, toutes les familles nettoient leur linge. Nous qui nous plaignions d'avoir une machine à laver en panne avant de partir, on réalise à quel point nous sommes stupides.

Mantasoa, ce petit paradis sur terre qui se situe à 3h de route d'Ambatomanga est vraiment un endroit à ne pas louper si vous visitez l'Est de Madagascar. De nombreux Malgaches de la capitale viennent s'é...