Une journée au pied de la Montagne Pelée

2 Jul 2018

Si vous restez comme nous un peu plus d'une semaine en Martinique, vous allez voir qu'il va souvent falloir faire des choix.

Nous logions toute la semaine au Village Pierre & Vacances à Sainte-Luce dans le sud de l'île et nous avons consacré une journée au Nord et plus particulièrement à la côte caraïbe.  

 

C'est à 7h que nous prenons la voiture direction le Domaine d'Emeraude à Morne-Rouge. Après avoir traversé les embouteillages de Fort-de-France, nous ne prenons pas la fameuse Route de la Trace, nous préférons longer la mer Caraïbe. Nous traversons les petits villages de Case-Pilote, Bellefontaine, le Carbet avant d'arriver à Saint-Pierre.

On nous avait conseillé de nous arrêter à Bellefontaine pour voir les pêcheurs pêcher à la senne mais il était surement trop tard puisque le port était vide (les visites se font entre 5h00 et 6h00). En revanche, durant notre excursion avec Schéhérazade, nous sommes passés au port de Bellefontaine et quelques pêcheurs encerclaient les poissons avec leur filet.

Sur la route, vous pouvez également vous arrêter à la distillerie Neisson et visiter gratuitement l'usine en compagnie d'un guide.

 

L'incroyable flore au Nord Ouest de la Martinique

 

Lorsque nous arrivons à Saint-Pierre, nous prenons ensuite direction Morne-Rouge. Nous retombons sur la Route de la Trace et c'est vrai qu'il aurait été dommage de ne pas la voir. Il pleut énormément (cela s'appelle l'effet de foehn) lorsque nous roulons sur cette route étroite et surprenante mais ça donne vraiment un charme à l'endroit. Nico s'arrête plusieurs fois pour qu'on ait le temps d'admirer l'incroyable forêt tropicale qui nous entoure.

 

Nous arrivons au Domaine d'Emeraude, au pied de la Montagne Pelée, ennuagée ce jour là. D'après un martiniquais, c'est très rare que cette montagne soit vraiment dégagée. Le domaine, qui fait 22 hectares, a été conçu par le Parc Naturel Régional de la Martinique et est entouré d'eau ce qui donne un esprit de zénitude que nous avons tout de suite ressenti lorsque nous avons commencé la visite. Ici, vous ne découvrirez pas de mise en scène comme au Jardin de Balata, ce lieu d'exception vous laisse admirer la nature telle qu'elle est.

 

 

Après avoir découvert les plantes médicinales, nous nous orientons vers le pavillon d'exploration. Cet espace, très ludique et instructif, nous permet d'en apprendre plus sur la végétation, la formation des sols, des fruits et légumes présents sur l'île.

 

Puis vient ensuite le moment que j'ai préféré : la promenade dans cette incroyable forêt tropicale. C'est un véritable coup de cœur pour moi, je me sens si petite face à la nature.

Trois parcours (15 minutes, 30 minutes et 60 minutes) vous sont proposés pour explorer cette végétation, à vous de choisir celui que vous voulez découvrir. Nous avons pris celui de 30 minutes mais on avoue que nous sommes parfois allés voir ce qui se passait sur celui de 60 minutes puisque les chemins se croisent. Je pense même qu'on a fini par tourner en rond, c'est la pluie qui nous a chassés de cet endroit magique.

 

Infos pratiques : le Domaine d'Emeraude est ouvert tous les jours de 9h à 16h. Comptez environ 1h30 de visite. Le tarif est de 6 euros pour les adultes et 3 euros pour les enfants.

Découverte d'une cascade en Martinique

 

En redescendant sur Saint-Pierre, nous nous sommes arrêtés à la cascade du Saut Gendarme. Nous nous arrêtons sur le bord de la route et descendons les quelques marches qui nous séparaient de cet endroit naturel. Le sentier est bien aménagé mais attention certains endroits restent glissants. Malgré la chaleur qu'il fait à l'extérieur, l'eau est bien plus froide que celle de la mer et nous ne nous baignerons pas entièrement, les pieds pour nous ça suffit !

 

 

L'incontournable village de Saint-Pierre

 

Nous déjeunons en bord de mer à Saint-Pierre, dans le restaurant La Vague. L’accueil est plutôt sympathique et le repas que nous savourons est frais et fait maison. La plage qui s'étend tous le long du village est une plage de sable noir. Faite attention, lorsque le soleil est présent, le sable est brûlant.

 

Infos pratiques : si vous souhaitez voir des sculptures sous l'eau, garez vous à l'entrée du bourg sur un petit parking, munissez vous de votre masque et tuba et juste en face des escaliers, à environ 50 mètres du rivage vous apercevrez une bouée jaune... c'est là !

Reconstruite dans les années 1920, cette ville fait partie des incontournables lorsque l'on vient en Martinique. En effet, elle a été rayée de la carte en 1902 suite à l'éruption de la montagne Pelée cette année là. Bien que ce soit un incontournable, nous n'avons pas trouvé l'endroit très beau. Beaucoup de ruines sont présentes dans la ville mais sont cependant mal entretenues et assez peu parlantes en elles-mêmes.

 

Infos pratiques : nous n'avons pas pu le faire mais nous vous conseillons de découvrir cette ville à bord du Cyparis Express. Ce petit train vous rendra la visite plus vivante et plus attractive.

Du lundi au samedi à 11h (et à 14h30 selon affluence). Le tarif est de 15 euros par adulte et 7 euros par enfant.

 

Profiter d'une jolie plage de sable noir en Martinique

 

 

On aurait pu visiter la Distillerie Depaz mais nous avons préféré reprendre la route en direction du village du Prêcheur, au Nord. Il fait très chaud cette après-midi et c'est vrai que nous avons envie de profiter d'une plage de sable noir alors nous nous rendons à l'anse Couleuvre. Juste après l'anse Céron, nous empruntons la route qui est creusée de nids de poule et qui se termine en cul de sac en plein milieu de la jungle, puis nous marchons quelques minutes avant d'arriver sur cette plage magnifique. Nous trouvons un endroit où nous sommes seuls entourés d'une végétation incroyable et nous profitons de cette fin d'après midi ensoleillée.