top of page
  • Photo du rédacteurJulie & Nico

Road Trip dans le Nord de la Sardaigne : itinéraire d’une semaine

Située à l’Ouest de l’Italie, la Sardaigne est la deuxième plus grande île de la Méditerranée, après la Sicile. Si certains la voient comme une simple station balnéaire, elle est en réalité bien plus que ça. Avec ses montagnes majestueuses, ses falaises impressionnantes, ses vignes, mais aussi ses villes colorées et ses charmants villages en pierre, sans oublier ses baies aux eaux claires et ses plages de sable blanc… La Sardaigne est un véritable trésor.


L’île vous réserve également une expérience culinaire sans égal avec des produits du terroir d’une qualité exceptionnelle. Dans cet article, nous vous partageons nos conseils pour réussir votre road trip dans le nord de la Sardaigne.


Quand partir en Sardaigne ?


Grâce à son climat méditerranéen, la Sardaigne est une destination attrayante tout au long de l'année. Cependant pour pouvoir profiter des belles plages, l’idéal est d’y partir au mois de mai, juin, septembre et octobre. Visiter la Sardaigne en juillet et en août peut aussi être une belle option si on aime la chaleur mais les plages sont très fréquentées et les prix sont plus élevés. Aussi, si vous voulez participer à des événements culturels, le carnaval de la Sardaigne en février est une expérience unique, tout comme la "Sagra del Redentore" de Nuoro à la fin août.


Itineraire Sardaigne une semaine

Comment se rendre en Sardaigne depuis la France ?


  • En ferry : si vous souhaitez emmener votre propre voiture et ne pas être limité dans vos bagages, il existe une ligne de ferry entre la France et la Sardaigne. Corsica Ferries propose des traversées, généralement nocturnes, qui durent 12 heures, entre Toulon et Porto Torres.

  • En avion : Plusieurs compagnies aériennes proposent des vols directs depuis les aéroports de Paris, Marseille, Lyon et Nice vers Olbia au Nord de la Sardaigne et Cagliari au Sud.


La solution idéale pour réserver vos vols


On passe toujours par Expedia pour réserver nos vols : une solution simple, pratique et très abordable. Avec leurs filtres de recherche, on trouve facilement ce que l’on cherche en fonction de nos critères et de notre budget. Si vous cherchez une solution rapide et efficace pour réserver vos vols, on vous conseille de passer par Expedia.fr.


La référence pour la location de voiture


Lorsqu'il s'agit de location de voiture, BSP Auto est notre choix de prédilection. Grâce à leur interface conviviale et à une vaste gamme d'options, trouver le véhicule parfait pour nos déplacements n'a jamais été aussi simple. Leurs offres compétitives et leur service clientèle irréprochable font de BSP Auto le partenaire idéal pour tous vos besoins de location. Si la flexibilité et le choix sont ce que vous recherchez, pensez à BSP Auto.


Où dormir en Sardaigne du Nord ?


Comme je vous l’écrivais un peu plus haut, la Sardaigne est la deuxième plus grande île de la Méditerranée alors si vous souhaitez visiter le Nord de l’île il est préférable de changer d'hébergement pour éviter de faire trop de route. Nous avons changé de logement tous les soirs, pour éviter les aller-retours en voiture. Le choix de l'hébergement dans le Nord de la Sardaigne dépend beaucoup de vos goûts et de votre budget, mais voici quelques options à considérer :

  • Porto Cervo : au cœur de la Costa Smeralda, cette ville propose des hôtels haut de gamme avec des vues à couper le souffle et un excellent service.

  • Alghero : pour une ambiance plus historique, cette ville propose de nombreuses options d'hébergement allant des hôtels de charme aux appartements en location. Vous ne serez pas très loin de la réserve naturelle Le Prigionette, la plage de la Pelosa et de la ville de Bosa.

  • Palau : cette petite ville est l'endroit idéal pour séjourner si vous envisagez de faire une excursion dans l'archipel de la Maddalena, de lézarder sur la Costa Paradiso ou de visiter Capo Testa.

  • Sassari : c'est la deuxième plus grande ville de Sardaigne et c’est un bon choix lorsque l’on veut visiter Castelsardo, la plage de la Pelosa mais aussi Alghero.


Aussi, pour une expérience authentique, prévoyez de dormir dans un agriturismo. Il s’agit d’une ferme qui propose des chambres en pleine campagne, souvent avec des repas préparés à partir de produits locaux. Pensez à réserver à l'avance, surtout en haute saison, pour assurer la disponibilité de l'hébergement de votre choix.


N'hésitez pas à regarder sur cette carte interactive la disponibilité de l'ensemble des hébergements en Sardaigne ici :



Que faire dans le Nord de la Sardaigne : les incontournables


Même si nous avons fait une jolie boucle dans le nord de la Sardaigne, une semaine c’est trop court pour tout voir. Nous avons dû faire des choix. Mais voici la liste des principaux endroits à visiter dans le nord de la Sardaigne :


Notre itinéraire d’une semaine au Nord de la Sardaigne :


Road Trip dans le Nord de la Sardaigne : Jour 1 - de Cala Brandinchi à Cala Gonone


Nous arrivons à 10h à Olbia. En sortant de l’aéroport, l’air est déjà chaud et ça sent bon les vacances. Nous récupérons notre voiture de location et partons en direction de San Teodoro.


Cala Brandinchi (ou Cala Lu Impostu)


Située au Nord-Est de la Sardaigne, dans la région de Gallura, c’est le premier lieu que l’on découvre en Sardaigne. Surnommée “petite Tahiti”, j’ai immédiatement été séduite par sa beauté bien qu’elle soit bondée de monde à 12h. Son sable blanc est si fin et l’eau est si belle et transparente, que ça parait presque irréel. C’est l’endroit idéal pour faire du snorkeling et nager avec les poissons. Le paysage environnant est tout aussi saisissant avec une vue imprenable sur l'île de Tavolara au loin. Il est d’ailleurs possible de réserver une excursion à la journée depuis San Teodoro qui permet de découvrir l’archipel de Tavolara avec un arrêt à Cala Brandinchi.


Cala Brandinchi Sardaigne

Nous n'avons pas pu réserver nos entrées à la plage de Brandinchi sur internet et lors de notre arrivée à 12h il ne restait plus aucune place. Nous avons loué 2 transats pour 35€ dans un jardin privé quelques mètres au-dessus de la plage avec accès à la douche. Cette option plus onéreuse était finalement idéale pour commencer nos vacances par une bonne sieste au calme sous les parasols et aussi pour éviter d’être entassés sur la plage.



Infos pratiques : réserver votre droit d’entrée sur la plage de Brandinchi directement sur ce site. La réservation peut se faire 48h à l’avance et coûte 2€. Si vous ne pouvez pas réserver pour Brandinchi, nous vous conseillons de réserver pour Lu Impostu. Cette plage est tout aussi belle et un peu moins populaire.


En fin d'après-midi, nous prenons la route en direction de Cala Gonone. Le trajet des plages cristallines aux falaises abruptes du Parc National du Golfe d’Orosei offre des panoramas époustouflants entre vignes et montagnes.


Cala Gonone


Nichée au cœur de la côte Est de la Sardaigne, cette petite ville portuaire compte de nombreuses merveilles naturelles. Dès notre arrivée, la vue sur Cala Gonone avec la mer et les montagnes environnantes nous laisse sans voix. Arrivés au port, nous profitons des derniers rayons de soleil sur la plage centrale avant de visiter le centre-ville à pied et de dîner au restaurant Zio Pedrillo. Nous terminons la journée par la dégustation d’une glace sur la plage de Palmasera Beach.


Cala Gonone Sardaigne

Road Trip dans le Nord de la Sardaigne : Jour 2 - le Golf d’Orosei en bateau


Pour ce deuxième jour en Sardaigne, nous partons une journée en bateau dans le Golf d’Orosei. Nous embarquons à 9h sur le port de Cala Ganone pour découvrir l’un des endroits les plus beaux de Sardaigne. Le Golfe d'Orosei est célèbre pour ses criques cachées, ses plages isolées mais aussi ses falaises grandioses dessinées par les montagnes du massif du Gennaargentu qui tombent à pic dans la mer.


Nous naviguons sur les eaux cristallines et observons de loin Cala Fuili (plage de galets accessible en quelques minutes de marche), la grotte Bue Marino avant de débarquer sur Cala Luna. Cette plage de sable blanc parsemée de grottes mystérieuses offre une escale unique. Nous sommes le premier bateau à profiter de cet endroit et si la plupart des gens se précipitent sur la droite pour admirer les caves, nous partons à gauche pour profiter quelques instants de la beauté de l’endroit en toute tranquillité.



Plus tard, après une longue session de snorkeling, nous apprécions l’ombre et la fraîcheur de la grotte pour nous reposer et attendre le bateau pour la prochaine étape.


Nous continuons maintenant jusqu’à Cala Mariolu en passant par Cala Sisine, Cala Biriola et la Piscine de Venere. Cala Mariolu c’est un paradis sur terre ! Bien qu’il y ait déjà beaucoup de monde sur la plage à 13h, nous arrivons à trouver un petit spot au calme et profitons des eaux translucides avec comme seuls compagnons quelques poissons. Armé du masque et du tuba, Nico part explorer les fonds marins pendant que je m’amuse avec Mattéo sur le bord de la plage. Si nous ne devions retenir qu’une seule plage durant notre road trip dans le nord de la Sardaigne ce serait celle-ci.



Nous passons devant Cala Goloritzé, le bout du Golfe d’Orosei, puis nous faisons demi-tour et marquons un arrêt à Cala Sisine. Nous avons très peu exploré cette plage de galets. La fatigue après une journée de bateau s’est faite ressentir et nous avons profité de cette pause pour faire une sieste.


Cala Sisine Sardaigne

Nous sommes de retour à Cala Gonone aux alentours de 17h30. Cette journée en bateau dans le Golfe d’Orosei est l’un des plus beaux souvenirs de nos vacances en Sardaigne.


Quelle excursion choisir dans le Golfe d’Orosei ?


  • Croisière dans un bateau à moteur : pour un prix abordable, de l’ombre sur le bateau, très peu de secousses mais beaucoup de personnes à bord. Le choix que nous avons fait par rapport à Mattéo qui avait seulement 3 ans.

  • Excursion en dériveur avec skipper : pour un budget un peu plus élevé mais pour une expérience plus intimiste.

  • Excursion en voilier à moteur : pour une expérience plus authentique.

  • Location de dériveur sans permis : le meilleur choix en soit ! C’est 3 fois le prix de la croisière en bateau à moteur et il n’y a pas d’ombre à bord mais l’expérience est unique. Vous pourrez vous arrêter où bon vous semble mais aussi naviguer au plus près des falaises.


Road Trip dans le Nord de la Sardaigne : Jour 3 - de Bosa à Alghero


Nous passons notre troisième journée sur la côte Ouest de la Sardaigne pour découvrir Bosa et Alghero. Nous commençons la journée dans la province d’Oristano, à Bosa. Cette charmante ville à l’architecture médiévale, qui allie parfaitement histoire, culture et beauté naturelle est l’une des plus jolies localités de l’île. Nous avons adoré nous promener entre les maisons aux tons pastels, visiter le château et déjeuner sur la piazza della Costituzione. Sa rivière Temo, la seule rivière navigable de Sardaigne, ajoute une touche unique au paysage urbain. A l’embouchure, vous trouverez la cité balnéaire de Bosa Marina que nous n’avons pas faite, mais qui est très animée l’été.


Bosa Sardaigne

Que faire à Bosa ?


  • Castello Malaspina : dominant la ville depuis la colline de Serravalle, ce château offre une vue panoramique imprenable sur Bosa et la rivière Temo.



  • Museo Casa Deriu : Situé dans une maison de ville traditionnelle, ce musée donne un aperçu fascinant de la vie bourgeoise au XIXe siècle.

  • La vieille ville : avec ses ruelles étroites et ses maisons colorées, c’est un vrai plaisir à explorer. On découvre la Cattedrale dell’Immacolata, la rue principale Corso Vittorio Emanuele, le Ponte Vecchio, la place della Costituzione et du IV novembre.



  • Le quartier Sas conzas agréable à visiter même s’il n’a rien d’exceptionnel.

  • Bosa Marina : cité balnéaire qui possède une plage de sable doré.

  • Déguster le Malvasia : Bosa est célèbre pour la production de ce vin local.


Où manger à Bosa ?


  • Don Carlo : pour un petit brunch avec des produits frais

  • Cossu Giovanni Pizzeria : l’attente est souvent longue mais les pizzas sont excellentes

  • Locanda Di Corte : restaurant de grande qualité pour des plats typiquement sardes. Menu à 50€/personne avec le vin.


Après avoir arpenté Bosa, nous prenons la route en direction d’Alghero. Connue sous le nom de "Barceloneta" en raison de son héritage catalan distinctif, Alghero est une ville qui attire les visiteurs par son mélange unique de cultures. Entouré de murs fortifiés médiévaux, le centre-ville d'Alghero offre un dédale de ruelles pavées très charmantes. Les restaurants de fruits de mer locaux servent des spécialités sardes et catalanes. Nous avons adoré le parc naturel régional de Porto Conte.


Que faire à Alghero ?


  • Le centro storico : connu pour son architecture catalane, c’est un vrai plaisir de se promener dans les rues pavées du centre historique.

  • Les remparts : ils s’étendent du port de plaisance à la piazza Sulis. C'est l'un des trésors de la ville qu’il ne faut pas manquer.

  • Campanile : c’est un monument emblématique de la ville qui offre une vue splendide.


Alghero Sardaigne

  • La Grotta di Nettuno : constituée de stalactites et de stalagmites, c'est la principale attraction d’Alghero. Il est possible de rejoindre la grotte en bateau pour éviter les 650 marches.


Grotta di Nettuno Sardaigne

  • Parco Naturale Regionale di Porto Conte : à quelques minutes de la ville, ce parc naturel offre des sentiers de randonnée, une faune et une flore diversifiées et des sites historiques tels que les ruines de la Villa romaine de Sant'Imbenia.

  • Spiaggia di San Giovanni : plage parfaite pour la baignade mais très peuplée, nous avons préféré la spiaggia Mugoni avec la vue sur la Capo Caccia.

  • Déguster le Vermentino : vin blanc effervescent qu’il est possible de découvrir dans les caves locales ou au restaurant.


Où manger à Alghero ?



Road Trip dans le Nord de la Sardaigne : Jour 4 - de la Pelosa à Castelsardo


La portion de la côte Nord de la Sardaigne s'étendant de La Pelosa à la Costa Paradiso est vraiment très jolie. Nous commençons par un petit déjeuner au bord de la plage del Gabbiano, juste à côté de la plage de la Pelosa avant de nous diriger vers Castelsardo.


Plage de la Pelosa


Nichée à la pointe Nord-Ouest de la Sardaigne, la plage de la Pelosa est une beauté naturelle. Ses eaux cristallines oscillant entre des nuances de turquoise et d'azur contrastent avec le blanc éclatant de son sable fin. À l'horizon, la silhouette imposante de la Torre della Pelosa, ajoutant une touche d'histoire à ce paysage déjà époustouflant. Malheureusement lorsque nous y sommes allés, le vent soufflait fort et le ciel gris ne nous a pas permis de nous baigner. Nous avons pris le petit-déjeuner à côté sur la spiaggia del Gabbiano, à l’abri du vent.


Infos pratiques : réserver votre droit d’entrée sur la plage de la Pelosa directement sur ce site. La réservation peut se faire 48h à l’avance et coûte 3,50€.


Castelsardo


Perché sur une colline face à la mer, Castelsardo est un petit coin de paradis qui nous rappelle les Cinque Terre. En se baladant dans ses rues, on est tout de suite séduit par les maisons colorées et l'ambiance chaleureuse. Lorsque l’on prend de la hauteur, la vue sur la mer est magnifique et on peut voir des bateaux de pêcheurs aller et venir. Les restaurants proposent de bons petits plats avec des produits frais. Aussi on y trouve une petite plage, idéale pour se rafraîchir.


Que faire à Castelsardo ?


  • La Cathédrale de Sant'Antonio Abate.

  • Le Château des Doria : c’est l'emblème de Castelsardo. Il abrite également le Musée de la Méditerranée où sont exposés des objets d'artisanat.

  • La vieille ville : les rues étroites bordées de maisons pittoresques sont parfaites pour une promenade.

  • Spiaggia la Marina di Castelsardo : pour se rafraîchir et se détendre après la visite de Castelsardo.



Où manger à Castelsardo ?



Road Trip dans le Nord de la Sardaigne : Jour 5 - L’archipel de la Maddalena en bateau


L'archipel de La Maddalena est un groupe d'îles situé au Nord-Est de la Sardaigne, en Italie. Constitué de sept îles principales (La Maddalena, Caprera, Santo Stefano, Spargi, Budelli, Santa Maria et Razzoli) et de nombreux îlots plus petits, cet archipel est un paradis pour les amoureux de la nature et de la mer. Les eaux qui entourent ces îles varient entre des teintes de turquoise et d'émeraude, offrant des paysages marins vraiment très beaux. Si autrefois l’archipel était une base navale stratégique, elle est aujourd'hui un parc national garantissant la protection de son écosystème unique. Nous consacrons 2 jours pour découvrir les îles de La Maddalena dont une première journée en bateau qui nous permet de découvrir les plus belles plages de l’archipel.


Nous sommes partis vers 9h30 du port de Palau. Lors de l’embarquement, le personnel nous attribue une table. Depuis le bateau, on admire Budelli et sa plage de sable rose “Spiaggia Rosa”. Nous rejoignons ensuite l’île de Santa Maria et nous faisons une première halte à la Cala di Santa Maria. C’est l’occasion parfaite pour se baigner dans les eaux cristallines avant de déjeuner.


Cala di Santa Maria Sardaigne

Notre aventure s'est poursuivie sur l’île de Spargi, renommée pour ses côtes vierges, ses eaux turquoises et ses formations rocheuses. Entre snorkeling pour découvrir les fonds sous-marins et détente à Cala Granara, nous avons été comblés. Sur la plage, nous avons pu observer aussi quelques sangliers.



Au gré de notre navigation, nous avons été émerveillés par d'autres joyaux comme Santo Stefano ou Caprera et nous avons dégusté le vin sarde “Vermentino”. Nous terminons cette journée par 1h d’escale à la Maddalena pour manger une glace, contempler le port de Cala Gavetta et l’élégante église de Santa Maria Maddalena.


Quelle excursion choisir pour découvrir l’Archipel de la Maddalena ?



Road Trip dans le Nord de la Sardaigne : Jour 6 - 24h sur l’île de la Maddalena et de Caprera


Avoir découvert l’archipel de la Maddalena en bateau était une bonne entrée en matière mais c’est tellement beau que nous avons décidé de prolonger la découverte en passant une journée en voiture sur l’île de la Maddalena et l’île de Caprera. En faisant le tour des 2 îles, nous avons découvert des panoramas époustouflants, des plages éblouissantes et des eaux cristallines. Chaque recoin nous invitait à l'émerveillement.


Comment se rendre sur l'île de la Maddalena ?


En ferry : Le trajet entre Palau et La Maddalena dure environ 20 minutes, ce qui rend la traversée rapide et pratique. Les billets peuvent être achetés à l'avance ou directement sur place, mais pendant la haute saison, il est recommandé de réserver à l'avance.


Que faire sur l’île de la Maddalena ?


  • La Maddalena : flânez dans les ruelles pavées du centre-ville. Admirez l'architecture locale, visitez les églises et arrêtez-vous dans l'un des nombreux cafés ou gelaterias.

  • Musée archéologique : pour voir les cargaisons et objets récupérés sur une épave du 1er siècle.

  • Les plages paradisiaques : parmi les plus célèbres, ne manquez pas la plage de Spalmatore, la plage Bassa Trinita ou encore Cala Francese. Nous avons adoré nous baigner à Spiaggia dell’Alberello et Spiaggia di Monti d’Arena et regarder le coucher de soleil depuis Spiaggia di Punta Tegge.

  • Excursions en bateau : la meilleure option pour visiter l’archipel de la Maddalena.



Que faire sur l’île de Caprera ?


  • La maison de Giuseppe Garibaldi : c’est l'un des pères fondateurs de l'Italie et il a choisi Caprera comme lieu de retraite. Sa maison est aujourd'hui un musée.

  • Les plages paradisiaques : difficile de faire une sélection mais la plage de Cala Coticcio, souvent surnommée "Tahiti", est particulièrement populaire. Vous avez aussi Cala Serena, Cala Napoletana et Cala Brigantina qui sont d'autres plages à ne pas manquer. Nous avons adoré Cala Andreani.

  • La forêt : nous avons mangé à “I Mille Bar Paninoteca” en plein cœur des pins.

  • Les randonnées : avec ses paysages préservés et ses sentiers balisés, Caprera est un paradis pour les randonneurs.



Road Trip dans le Nord de la Sardaigne : Jour 7 - la Costa Smeralda et Olbia


Avec ses plages à la beauté éthérée, ses eaux cristallines aux nuances de turquoise et son ambiance méditerranéenne, la Costa Smeralda est un endroit à ne pas manquer lors d’un séjour en Sardaigne. Ici, luxe et nature cohabitent en parfaite harmonie. Cette bande côtière, longue de plus de 20 kilomètres, rime avec farniente et plaisirs nautiques. Dans ce coin de paradis où les collines verdoyantes rencontrent la mer scintillante, nous profitons de la Dolce Vita sarde.


Quelles sont les plus belles plages de la Costa Smeralda ?


  • Plage del Principe : c'est un véritable coin de paradis aux eaux turquoises et au sable fin. Nous accédons à la plage après 15 minutes de marche.

  • Plage de Capriccioli : un véritable joyau divisé en deux petites plages, entourées de roches granitiques et de maquis méditerranéen. Lorsque nous sommes arrivés vers 14h, nous n’avons pas trouvé de place pour nous garer. Alors nous sommes allés à La Celvia, plage de tout petits cailloux, très bien aussi !

  • Plage de Romazzino : une plage plus tranquille que les 2 premières avec un sable blanc et fin.

  • Plage de Liscia Ruja : piste chaotique avant d’arriver sur la plus longue plage de la Costa Smeralda. Elle offre un panorama exceptionnel avec son sable doré.

  • Plage de Pevero : divisée en Grande Pevero et Piccolo Pevero, elle est entourée de dunes et de lacs salés.

  • Spiaggia Rena Bianca : eau calme et peu profonde, très appréciée des familles.

  • Spiaggia del Liscia di Vacca : une plage moins connue mais qui offre une beauté naturelle avec ses roches rouges et son sable doré.



Après avoir bien profité des plages de la Costa Smeralda, nous terminons la journée à Olbia. Souvent considérée comme la porte d'entrée de la Sardaigne, elle est bien plus qu'un simple point de transit. Capitale historique de la Gallura, visiter Olbia c'est plonger dans un mélange d'histoire et de modernité. On a adoré l’énergie de cette ville cependant ce n’est pas une étape à privilégier lors d’un séjour en Sardaigne.


Que faire à Olbia ?


  • Basilique de San Simplicio : c’est le principal monument religieux d'Olbia et un très bel exemple d'architecture romane.

  • Musée archéologique national : découvrez l'histoire riche et ancienne de la région à travers les expositions.

  • Tombe dei Giganti Su Monte'e S'Abe : un site archéologique impressionnant qui témoigne de la présence des Nuraghes.

  • Corso Umberto : le cœur battant d'Olbia, rempli de boutiques, de restaurants et de cafés. Parfait pour une promenade, pour faire du shopping ou simplement pour savourer une glace.

  • Église de Saint Paul Apôtre : une charmante église qui vaut le détour pour son architecture.


Quelles activités faire à Olbia ?



Vous avez aimé cet article ? Partagez-le / Enregistrez-le sur Pinterest !


Road Trip Sardaigne une semaine

3 Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Jun 18
Rated 5 out of 5 stars.

Though we thoroughly enjoyed its lively atmosphere, this city was far from the most visited spot

run 3

Like

Guest
May 20

bonsoir

bel article belle photos

j ai la même question que la personne précédente, où avez vous dormi et quel mois êtes vous partis

merci


Like

Guest
Mar 12
Rated 5 out of 5 stars.

Super article qui va beaucoup nous aider pour notre voyage en Sardaigne ! Petite question, dans quelles villes avez vous dormis lors de votre road trip ?

Like
AK9I7692.jpg

TU VEUX DEVENIR PHOTOGRAPHE
OU VIDÉASTE, MAIS TU NE SAIS PAS
PAR OÙ COMMENCER ?

Quel matériel choisir ?
Comment régler mon appareil ?
Quelles sont les bases de la photo ?
Comment toujours réussir ses images ?

DÉCOUVRE 3 FORMATIONS OFFERTES
POUR RÉPONDRE À TOUTES TES QUESTIONS

Informations essentielles : conseils et astuces pour voyager pas cher

N'oubliez pas votre assurance

 

Une assurance voyage avec une couverture complète vous protégera contre des événements inattendus comme le vol, les annulations, les blessures et les maladies. On utilise Heymondo et on la recommande vivement.

Besoin d'une carte bancaire ?

À une époque où les voyages à l'étranger sont de plus en plus fréquent, nous avons tous un besoin d'économiser pour voyager. N26 est la banque en ligne que nous avons adopté !

A l’image de sa concurrente Revolut, c’est ce qu’on appelle une neobanque : un vrai compte bancaire, une carte Mastercard gratuite avec laquelle vous pouvez payer partout dans le monde dans n’importe quelle monnaie,