La montagne en été : 3 jours dans les Alpes du Léman

22 Jul 2019

L'hiver nous sommes nombreux à partir quelques jours à la montagne pour faire du ski, jouer dans la neige, manger des raclettes, des tartiflettes ou encore des fondues mais sachez qu'un séjour à la montagne en plein été possède autant d'atouts. Nous rentrons ressourcés d'un séjour de trois jours dans les Alpes du Léman, un week-end rempli d'activités qui vous donnera très certainement envie de passer quelques jours à la montagne cet été.

Les Alpes du Léman se situent en Haute Savoie à deux pas de la frontière Suisse, entre le Lac Léman et le Mont Blanc. Depuis Marseille, c'est en train que nous nous y sommes rendus. Il nous a fallu seulement 3h30 pour rejoindre ce petit havre de paix.

 

Infos pratiques : vous trouverez toutes les informations nécessaires pour vous rendre dans les Alpes du Léman sur le site de l'Office du tourisme. Si vous venez en transport en commun, il faudra louer une voiture afin de faciliter vos déplacements.

 

Dès notre arrivée à la gare de Bellegarde, nous rejoignons le village de Bellevaux, et plus particulièrement la station d'Hirmentaz, pour faire le plein en énergie au restaurant Les Skieurs. Quelques habitués profitent du soleil en terrasse, l'ambiance est conviviale et nous sommes déjà en admiration par le calme qui nous entoure. Voilà un séjour qui commence sur de bonnes notes !

 

Après avoir digéré notre feuilleté au reblochon, nous partons essayer le Trottin'herbe. Ce vélo sans selle et sans pédales ou plutôt cette trottinette à grosses roues est une véritable découverte pour nous. Après avoir enfilé notre casque, nous prenons le tire-fesses pour monter en haut de la piste. Nous nous débarrassons comme nous le pouvons de la perche que nous avons entre les jambes et nous dévalons la pente. Ça secoue un peu mais c'est vraiment très drôle. Nico emprunte les aménagements en bois pour plus de sensation pendant que je joue avec les freins pour plus de sécurité.

 

 

Nous passons la fin de notre après-midi à nous promener autour du Lac de Vallon. Formé suite à un glissement de terrain, ce lac de montagne est un incontournable de la région. L'endroit est paisible, vous rencontrerez autant de familles venues faire un pique-nique que de pêcheurs qui attendent leur repas du soir. Dominé par le Roc d'Enfer, ce lieu déborde de charme !

 

 

Nous sommes ensuite accueillis par Frédéric et Irène, au Moulin de Léré, pour dîner et y passer la nuit. Nous tombons immédiatement sous le charme de ce vieux moulin entièrement rénové.

 

 

L'accent d'Irène, qui est espagnole, nous a également beaucoup séduits et la beauté de nos assiettes ne nous a pas laissés indifférents. Pour le repas, c'est une vraie découverte culinaire de la mise en bouche au dessert. Une première étoile décrochée récemment récompense leur créativité et leur délicatesse. C'est les yeux fermés que nous vous recommandons d'aller y faire un tour lors de votre séjour dans les Alpes du Léman.

 

 

Nous prenons un copieux petit-déjeuner avant de nous rendre dans le village de Vailly où nous avons rendez-vous avec Cathy pour faire du canirando. Cette activité que nous avions déjà testée dans le Massif des Vosges est assez sportive et les chiens nous mènent par le bout du nez. Nico fait la rencontre de Mouguay, son compagnon du jour.

 

 

Ce jeune chien est plein d'énergie et à peine la randonnée commencée Nico a du mal à se faire obéir, il court dans tous les sens. Ce chien est heureux et ça se sent ! Pour ma part, étant enceinte de 5 mois, je prends la sage décision de faire la randonnée sans être attachée à une petite boule de poils.

 

Nous poursuivons notre journée à Habère-Poche où Nico va effectuer son premier vol en planeur. Arnaud, son pilote du jour, lui donne quelques instructions et ils s'installent tous les deux dans le planeur. Quelques secondes après, les voilà partis. Depuis le sol, j’aperçois le planeur passer au-dessus des crêtes puis disparaître. J'aurais voulu vivre cette expérience mais ce n'est pas une activité recommandée enceinte, tant pis, une prochaine fois !

 

 

25 minutes plus tard, les voilà qui reviennent. Il y a beaucoup de vent aujourd'hui et le planeur va dans tous les sens au moment de l'atterrissage. Malgré son grand sourire, Nico a le cœur à l'envers et il lui aura fallu quelques minutes avant de me dire que c'était vraiment génial ! Un moment hors du temps, dans les airs, qu'il n'est pas prêt d'oublier. Les Alpes du Léman offrent des paysages vraiment magnifiques.

 

 

Nico n'a pas filmé son expérience mais Jessica de la chaine Mont Blanc Live l'a fait pour nous et vous pourrez voir l'envers du décor dans sa vidéo.

 

 

C'est ensuite à l'Auberge du Bois Noir que nous allons reprendre des forces. Ce restaurant très agréable, situé en bas des pistes de ski, offre une cuisine du terroir avec des produits frais. Au menu aujourd'hui, melon frais suivi d'un délicieux gratin de pommes de terre accompagné d'un poulet cuit en sauce et pour le dessert, je me laisse tenter par une tarte aux pommes alors que Nico se contente d'une glace.

 

L'après-midi, nous nous séparons de nouveau. Je m'offre une balade aux mille et une odeurs avec Françoise. Durant longtemps, cette femme a exercé le métier de nez et c'est un vrai plaisir de découvrir avec elle un bonheur simple, gratuit, qui est à la portée de tous. Respirer à pleins poumons, essayer de deviner ce que nous sentons puis ramasser quelques fleurs, même quelques herbes, pour les faire sécher et se fabriquer un petit bouquet de pot pourri... voilà comment se sont articulées ces deux heures.

 

 

Durant ce temps, Nico accompagné de Boris, descend à VTT le long de la Menoge. Cette activité vivifiante en plein air lui permet de profiter pleinement des joies de la nature et de découvrir la Vallée Verte sous un autre angle. Le retour est beaucoup plus reposant puisqu'il s'effectue en navette.

 

 

Pour le coucher de soleil, c'est à Très le Mont que nous nous rendons. Nous passons entre les vaches avant de  commencer notre ascension. Entourés de sapins, nous trouvons cette balade vraiment très agréable.

 

 

C'est après 45 minutes de marche que nous arrivons sur les hauteurs du Mont Forchat. L'air s'est rafraichi mais le panorama est magique. Nous apercevons bien entendu le Lac Léman et le Jet d'Eau de Genève mais en nous retournant c'est face au Mont Blanc que nous nous retrouvons. Sachez qu'il n'est pas tous les jours visible, en fonction du temps il est possible qu'il se cache derrière les nuages. C'est assis que nous profitons le temps d'un instant de ce magnifique paysage.

 

 

Ce soir nous dînons au Petit Savoyard et bien que ce soit l'été, c'est par une fondue savoyarde que je me laisse tenter. Le rapport qualité-prix est imbattable et nous vous conseillons vraiment de venir y faire un tour après votre balade au Mont Forchat. Attention, pensez à réserver car les places se font rares.

Nous passons ensuite notre deuxième et dernière nuit à la Fontaine d'Argence. C'est dans une ambiance familiale que nous avons dégusté le miel du maître apiculteur de la maison lors du petit déjeuner.

 

 

Pour cette dernière journée, Nico a rendez-vous avec Cédric pour faire de la Via Ferrata à la cascade des Nants. Nous avions déjà fait de la Via Cordata dans les calanques de Marseille mais n'avons jamais eu l'occasion de faire de la Via Ferrata. Même si le principe de l'activité est la même, c'est une première pour Nico qui part équipé et qui se faufile le long des parois de la cascade de Bellevaux, entre poutres et ponts de singe. Le parcours surplombe les chutes d'eau qui ne sont pas très importantes à cette époque de l'année.

 

 

Après ce premier parcours, Cédric propose à son petit groupe de partir sur un autre itinéraire beaucoup plus difficile mais vraiment sympathique. Nico poursuit donc l'activité et s'attaque à la Grotte de Cristal. Très physique et à flanc de rocher, ce parcours possède plusieurs passages déversant et une tyrolienne.

 

 

Pendant ce temps, et parce qu'avec mon ventre de 5 mois il ne m'était pas conseillé de faire de la Via Ferrata, j'en profite pour aller acheter quelques produits du terroir à Habère-Poche, à la Ferme des Moises plus exactement. Après mes achats, j'en profite pour passer voir leurs nombreuses chèvres laitières. L'accès est libre, vous pouvez y vous rendre lorsque vous le souhaitez pour un moment