top of page
  • Photo du rédacteurJulie & Nico

Road trip en Égypte : itinéraire de 15 jours

Dernière mise à jour : 15 janv.

Située au Nord-Est de l’Afrique, frontalière au Soudan, à la Libye et Israël, l’Égypte est une destination qui vous fera voyager dans le temps, entre histoire et modernité. Avec ses paysages variés, allant des pyramides emblématiques de Gizeh, aux temples fascinants de Louxor et d'Assouan, en passant par les plages enchanteresses d'Hurghada et l'oasis de Siwa, ce pays a su nous émerveiller. Ici, on respecte les traditions et on s'émerveille devant l'héritage laissé par les pharaons. Les habitants chaleureux et accueillants, les panoramas à couper le souffle, les saveurs locales délicieuses et l'authenticité de ce pays aux mille et une facettes, nous ont fait vivre des moments inoubliables. Concernant la sécurité, et je développerais ce point dans un paragraphe un peu plus bas, préparez-vous à être agréablement surpris. Ce road trip en Égypte de 2 semaines a marqué nos cœurs et nos esprits.


Préparer son voyage en Égypte : infos pratiques


  • Visa : 25$ pour 30 jours, à faire directement à l’aéroport du Caire. Rendez-vous au bureau de change directement pour payer en CB votre visa, puis remplissez un petit formulaire délivré dans le hall d’arrivée avant de vous présenter à l’immigration.

  • Passeport : valide 6 mois après la date de retour en France.

  • Monnaie : la livre égyptienne - geneh en arabe : 33 £E = 1€.

  • Décalage horaire : + 1h en hiver.

  • Langue : arabe, et anglais assez bien répandu.

  • Transport : pour pouvoir prendre une voiture de location, il vous faut impérativement le permis international. La conduite étant très sportive en Egypte, particulièrement au Caire et dans toutes les villes, il nous semble plus simple de prendre les Uber/Taxi pour les distances assez courtes et d’opter pour les transports en commun avion/train/bus pour les distances un peu plus longues. À savoir : les Uber sont trois fois moins chers dans ce pays sans avoir besoin de négocier.

  • Internet : avec une carte sim locale, 8€ pour 26Go.

  • Quand y aller : d’octobre à avril, pour éviter les fortes chaleurs.

  • Combien de temps : entre 10 et 15 jours.

  • Indispensable dans la valise : crème solaire, casquette/chapeau, foulard (pour se couvrir la tête mesdames, mais aussi pour protéger nez et bouche en cas de tempête de sable).

  • Tenue vestimentaire : afin de respecter les locaux et de vous sentir à l’aise, veillez à ne pas porter de shorts/jupes très court(e)s.

  • Bon à savoir :

- L’Égypte est le 3ème pays le plus peuplé d’Afrique,

- Les pourboires font partie du quotidien,

- Éviter de vous rendre en Égypte pendant le Ramadan car la plupart des restaurants sont fermés la journée pour respecter la coutume du jeûne,

- Dans le métro ainsi que dans certains lieux, vous devrez respecter la séparation des sexes.


La solution idéale pour réserver vos vols et voitures de location


On passe toujours par Kayak pour réserver nos vols et notre voiture de location : une solution simple, pratique et très abordable. Avec leurs filtres de recherche, on trouve facilement ce que l’on cherche en fonction de nos critères et de notre budget. Si vous cherchez une solution rapide et efficace pour réserver vos vols ou une voiture de location, on vous conseille de passer par Kayak.fr.


Road trip en Égypte : avec un enfant ?


Voyager en Égypte peut sembler intimidant, alors avec un enfant… la question nous a été posée de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Sachez que les Égyptiens adorent les enfants et que notre petit Mattéo, âgé de 3 ans, est passé de bras en bras et a obtenu de nombreux cadeaux durant tout notre séjour. Il s’est émerveillé devant les Pyramides, s’inventait des histoires avec les hiéroglyphes dans les temples et n’a eu aucune difficulté à manger les spécialités puisqu’il est toujours possible de choisir épicé ou non. Il est vrai qu’il a fallu redoubler d’imagination durant les nombreuses heures de routes et d’attente dans les aéroports. Comme lors de nos voyages de 10 jours à Oman ou encore d'une semaine en Jordanie, nous portions une attention particulière à son hydratation.


Pyramides de Gizeh

Road trip en Égypte : la sécurité ?


Avant de vous détailler l’itinéraire de notre road trip en Égypte, je trouvais important de vous rassurer. Nous même, lorsque nous préparions notre voyage, de nombreuses personnes nous ont dit « mais vous n’avez pas peur ? ». Très honnêtement, nous n’avons pas ressenti d’insécurité ! Aussi, nous pensions que la pénibilité de certains vendeurs allait gâcher notre expérience. Effectivement, autour des Pyramides de Gizeh et à la sortie des temples, de nombreuses personnes essaient de vous vendre tout et n’importe quoi. Bien qu’ils puissent parfois être pénibles et déstabilisants, ils ne vous réclament en général qu’un ou deux dollars… Prenez du recul sur la situation, faite preuve d’assurance, essayer aussi l’humour et généralement ils n’insistent pas plus de 2 minutes. Rappelez-vous que l’agressivité n’aide en rien et si tous vos efforts ne fonctionnent pas, déboursez 1 ou 2 dollars pour retrouver la tranquillité ne va pas faire exploser votre budget. Aussi, pour profiter pleinement de tout ce que l’Égypte a à vous offrir, nous vous conseillons de jeter un œil à la situation politique lorsque vous préparez votre voyage.


Itinéraire de notre road-trip de 15 jours en Egypte :


Roadtrip Egypte 15 jours

Road trip en Égypte – Jour 1 & 2 : Le Caire


Arrivés au Caire, nous payons en CB auprès d’un des bureaux de change de l’aéroport notre Visa (25$), nous remplissons le formulaire mis à disposition dans le hall d’arrivée et passons les contrôles sans grandes difficultés. Pour rejoindre le centre-ville, nous vous conseillons de commander un UBER via l’application, ça vous évitera de devoir marchander avec un taxi trop gourmand... Nous rejoignons notre hôtel en 40 minutes (environ 3€) et dormons quelques heures avant de partir à la découverte du Caire.


Capitale de l’Égypte, Le Caire compte plus de 20 millions d'habitants. C'est l'une des villes les plus anciennes du monde, avec une histoire riche qui remonte à plus de 4500 ans. La ville est célèbre pour ses pyramides de Gizeh, qui attirent des millions de touristes chaque année, mais elle abrite également de nombreux autres trésors historiques et culturels, tels que le musée égyptien et les anciennes citadelles et mosquées. Bien que la ville puisse sembler chaotique et intimidante pour les voyageurs, elle offre une expérience de voyage unique et fascinante pour ceux qui sont prêts à s'y aventurer. Passer quelques jours au Caire est, selon nous, un incontournable lors d’un voyage en Égypte.


La première journée, nous avons goûté le fameux koshari du restaurant Abou Tarek, visité le musée égyptien avant de monter au sommet de la Tour du Caire puis opté pour une balade le long du Nil.



En fin de journée, nous étions en immersion dans un souk de matériel électrique, pas très loin de la mosquée Kekhia et de l’Opéra. Nous sommes restés 2h à échanger avec les locaux quelques sourires, à leur faire des photos, à manger des fruits et des pâtisseries. Un moment que nous avons vraiment apprécié ! Pour le dîner, nous avons opté pour un repas libanais au Taboula Lebanese.



Ne manquez pas l'occasion de réserver une croisière inoubliable sur le Nil, agrémentée d'un dîner savoureux et d'un spectacle captivant pour couronner votre journée en beauté.


Pour notre deuxième journée au Caire, nous prenons le temps de petit-déjeuner avec nos cousins, Jérôme et Froilan, arrivés de Montréal puis partons en Uber pour la matinée dans le quartier copte. Nous visitons l’Eglise suspendue (Hanging Church), les églises Saint Georges et Saint-Serge ainsi que le fort Romain.



Offrez-vous une expérience unique en réservant une visite privée d'une journée pour explorer le Caire islamique et copte, plongeant ainsi au cœur des richesses culturelles et historiques de cette ville fascinante.


Pour un voyage au plus près des locaux, je nous pousse pour quelques centimes dans le métro pour retourner jusqu’au centre-ville du Caire. Alors attention si vous tentez l’expérience, des wagons sont réservés aux femmes… Je ne l’ai vu qu’une fois descendue à la station Sadat, place El Tahrir. Les Egyptiens ne m’ont rien dit, j’imagine donc que les femmes sont tolérées dans les wagons hommes mais l’inverse n’est pour le coup pas envisageable.


En fin de journée, nous rejoignons les Pyramides de Gizeh en Uber pour 3€.


Où dormir au Caire ?


Si vous cherchez où dormir au Caire, vous pouvez vous fier à cette carte interactive pour trouver facilement et rapidement l'hébergement qui convient le mieux à vos besoins. Elle vous permet également de filtrer les résultats en fonction de vos critères, tels que le type d'hébergement, les prix et les avis des clients. Que vous recherchiez une chambre d'hôtes ou un hôtel, vous trouverez facilement l'hébergement parfait pour votre séjour.



Road trip en Egypte – Jour 3 : Les pyramides de Gizeh


Nous consacrons notre 3e journée à la visite des pyramides.

Situées à envion 20km au sud-ouest du centre-ville du Caire, le plateau de Gizeh est facilement accessible en taxi/uber. Datant de plus de 4500 ans, les pyramides de Gizeh sont l'une des merveilles les plus célèbres et les plus emblématiques du monde. En explorant le site, vous découvrirez les 3 principales pyramides : Mykérinos, Khephren et Kheops. Cette dernière est l’une des sept merveilles du monde antique encore debout.


Pyramides de Gizeh

Nous déjeunons à 8h sur le rooftop de notre hôtel avec une vue incroyable sur les pyramides. C’est à 8h30 que nous partons avec Mohamed, notre guide pour la journée. Il nous conseille de visiter d’abord Saqqarah pour 2 raisons : la pyramide de Saqqarah est moins impressionnante que celle de Kheops et tous les touristes commencent par Gizeh.


Nous commençons donc par la nécropole de Saqqarah (environ 4€ par personne). Ce site archéologique se situe à environ 15km de Gizeh. C'est l'un des sites les plus anciens et les plus importants de l'Égypte ancienne. Datant de plus de 4000 ans, il est surtout connu pour sa célèbre pyramide à degrés, qui a été construite pour le pharaon Djoser. Nous avons également visité les tombes et les temples funéraires des nobles de l'époque pharaonique.



Nous marquons un arrêt à Memphis et visitons rapidement ce musée à ciel ouvert avant de prendre la route pour rejoindre le plateau de Gizeh (8€ par personne).


Memphis Gizeh

Nous arrivons vers 12h devant l’entrée, il n’y a quasiment pas de queue. On s’arrête devant la grande pyramide de Gizeh, nous montons même dessus avec Mattéo avant que la sécurité ne nous dise que c’est seulement toléré pour les touristes qui visitent l’intérieur. Puis nous partons déjeuner au 9 Pyramids Lounge. Les plats ici sont assez onéreux mais sont très bons… Et puis avouons-le, manger dans ce cadre n’a pas de prix !



Nous passons le reste de l’après-midi au pied de la pyramide de Kheops et autour du Sphinx.

Vous succomberez peut-être à l’offre des rabatteurs qui propose des balades à dos de chameau entre les pyramides, mais comme lors de notre visite à Pétra en Jordanie, nous ne recommandons pas cette activité car nous avons trouvé que les animaux n'étaient pas en super forme.


Pyramides de Gizeh Sphinx


En fin de journée, nous nous rendons au rooftop de l’hôtel Pyramids View Inn pour admirer le coucher de soleil sur les pyramides, puis nous dînons au restaurant Abou Shakra avant de prendre la route vers l’aéroport pour rejoindre Assouan.


Le soir, vous pouvez assister à un spectacle de son et lumière raconté par le Sphinx mais d’après les avis sur internet, il n’y a rien d’exceptionnel.


Où dormir à Gizeh ?


Pour les voyageurs en quête d'une ambiance chaleureuse et conviviale, le Great Pyramid Inn est l'endroit idéal. Cet hôtel propose des chambres spacieuses et une terrasse panoramique où vous pourrez savourer un petit-déjeuner gratuit tout en admirant les pyramides. Enfin, pour les amateurs d'authenticité, je vous suggère le Pyramids Loft Homestay. Ce logement vous accueille dans un cadre familial et offre une vue spectaculaire sur les pyramides depuis sa terrasse partagée.


Road trip en Egypte – Jour 4 : Abou Simbel – Assouan


Arrivés dans la nuit à Assouan, nous montons dans un mini-bus à 4h du matin pour rejoindre le site d’Abou Simbel. Dressés sur les rives du lac Nasser, à la frontière du Soudan au sud de l’Egypte, les temples de Ramsès II et d’Hathor sont très impressionnants. Taillés directement dans la roche il y a plus de 3000 ans, ils ont été déplacés blocs par blocs dans les années 1960.


Haut de 33 mètres et décoré de sculptures, le grand temple est vraiment impressionnant. Il honorait autant Ramsès II que les dieux Rê-Horakhty, Ptah et Amun. À l’intérieur, nous retrouvons huit statues osiriaques de Ramsès II.



Le petit temple d’Hathor, également décoré de sculptures mais de taille plus modeste, est dédié à l’épouse de Rê-Horakhty, déesse de l’amour et de la joie.

Bien qu’Abou Simbel soit assez éloigné du reste des sites touristiques égyptiens, la visite vaut vraiment le détour. Mattéo n’a rien vu de l’excursion, quand il s’est réveillé nous étions sur la route du retour à 1h de Assouan, et heureusement car il faut avouer que 7h de route c’était vraiment long.



De retour à Assouan vers 13h, nous décidons de faire le souk et de déjeuner dans le restaurant Chef Khalil. Composés de fruits de mer et de poissons, nous avons adoré les plats.


Nous achetons quelques fruits au souk avant de trouver un taxi qui va nous emmener au village nubien Gharb Soheil. Évidemment, nous ne sommes vraiment pas très bons dans la négociation et nous payons 20€ un taxi qui va nous faire faire l’aller/retour. Enfin, pour 4 adultes c’est pas non plus très grave… Sachez avant de vous y rendre, que le vrai village nubien se trouve sur l’île Elephantine. Le village Gharn Soheil est très touristique et n’a rien d’authentique mais nous avons adoré prendre un thé à l’hibiscus le long du Nil et les couleurs des façades du village. De nombreux vendeurs vous solliciteront pour rentrer dans leur boutique, mais nous ne les avons pas trouvés oppressants.



Le taxi nous dépose ensuite au Sofitel Old Catarct Hotel & Spa pour apprécier le coucher de soleil sur le Nil et profiter d’un dîner dans un cadre magnifique.


Où dormir à Assouan ?


Si vous cherchez où dormir à Assouan, vous pouvez vous fier à cette carte interactive pour trouver facilement et rapidement l'hébergement qui convient le mieux à vos besoins. Elle vous permet également de filtrer les résultats en fonction de vos critères, tels que le type d'hébergement, les prix et les avis des clients. Que vous recherchiez une chambre d'hôtes ou un hôtel, vous trouverez facilement l'hébergement parfait pour votre séjour.



Road trip en Egypte – Jour 5 : Assouan


Située au nord de la première cataracte, elle marquait autrefois la frontière entre les terres égyptiennes et celles des Nubiens. La ville a une riche histoire en raison de sa position stratégique. Elle était à la fois une ville garnison et un lieu important pour les échanges commerciaux. Aujourd’hui elle est souvent réduite à un point de départ pour les excursions mais la ville d’Assouan est un joyau caché et a su nous charmer. Ici, on prend le temps et on profite de la magie du Nil.


Des ferrys permettent de relier l’île Eléphantine au centre-ville d’Assouan pour moins de 5£E. Nous décidons de passer la matinée sur l’île et de visiter le musée nubien ainsi que les ruines d’Abou. En chemin, alors que nous étions un peu perdus sur l’île et que nous cherchions le temple de Khnoum, nous rencontrons Camille du blog l’Oiseau Rose et sa famille. L’île éléphantine offre une expérience authentique et permet d’apprécier en toute tranquillité la beauté naturelle d’Assouan.


Île Eléphantine Assouan

Depuis l’île Éléphantine, nous rejoignons l’île Kitchener grâce à un bateau pour 120£E, soit 4 euros l’aller/retour. Et pour 200£E au total, il nous a ramenés directement au quai dans le centre d’Assouan, proche de notre bateau de croisière.

Cette île est également appelée l’île aux fleurs car elle est intégralement composée d’un jardin botanique que nous avons eu plaisir à visiter (2€ environ).


Île Kitchener Assouan

Nous embarquons vers midi sur notre bateau de croisière. À bord, très peu de jeunes et encore moins d’enfant. Mattéo était le seul, c’était donc la vraie mascotte. Après le déjeuner, nous rencontrons Wof, notre guide pour cet après-midi et les 3 prochains jours. Le bateau reste à quai aujourd’hui alors nous partons découvrir les alentours de Assouan.


Nous commençons par le haut barrage d’Assouan. Il s’agit d’une des réalisations les plus importantes du 20e siècle, principalement pour son utilité. S’il a changé entièrement la carte de la vallée du plus long fleuve d’Afrique, il a aussi permis de fournir près de 50% de la production d’électricité d’Égypte et d’accroitre de 30% la superficie des terres cultivables du pays. C’est un site remarquable particulièrement bien surveillé pour la simple et bonne raison qu’en cas de destruction, c’est l’Égypte entière qui se retrouverait submergée.


Ensuite, nous terminons la journée à Philae. L’entrée coûte environ 8€ et comprend l’aller/retour en bateau jusqu’à l’île Aguilkia qui n’est pas son île d’origine. En effet, à cause de la montée des eaux survenue à cause de la construction du haut barrage, l’UNESCO a entièrement déplacé ce temple afin de sauvegarder ce lieu chargé d’histoire.



Le temple d’Isis est le dernier temple égyptien de type classique à avoir été construit et c’est aussi le seul temple païen resté actif au début du christianisme. Isis est l’une des figures les plus importante de l’Egypte ancienne puisqu’elle est considérée comme la protectrice des pharaons.


L’avantage d’avoir visité ce lieu en fin de journée, c’est que nous pouvons profiter des monuments sans touristes. Nous sommes les derniers à partir et la lumière sur Philae au moment du coucher de soleil est magnifique.


Road trip en Egypte – Jour 6/7 : Croisière sur le Nil


La croisière sur le Nil est une expérience unique en son genre. Elle nous a permis de découvrir l’Égypte d’une manière différente et de nous reposer. Au fil de l’eau, nous avons pu admirer les paysages spectaculaires de la vallée et la vie sur les bords du Nil. Ce sont d’ailleurs les moments que j’ai préférés : assise au bord de la piscine sur le toit du bateau, je ne me lassais pas du paysage. La croisière offre également une variété d’activités et d’excursions.




Même s’il s’agit d’une expérience inoubliable, j’ai noté quelques avantages et inconvénients qui pourront vous aider à faire votre choix.


Pour les points positifs je dirais tout d’abord :

  • Le confort : son niveau peut varier d’une croisière à l’autre, c’est pourquoi il est important de bien choisir son bateau.

  • Le repos : lorsque nous naviguons, nous sommes forcés de nous reposer.

  • Le déplacement : bien moins contraignant de se rendre d’un point A à un point B sur un bateau de croisière que dans un bus, un avion ou un taxi. Et encore plus avec un enfant !

  • Le paysage : il défile sous nos yeux comme par magie.

  • La restauration : très variée.


Concernant les points négatifs :

  • Tourisme de masse : toutes les croisières font le même parcours, aux mêmes heures c’est pourquoi lors des visites nous nous sentions étouffés.

  • Pollution : le derrière des bateaux et la fumée qu’ils dégagent sont noirs.

  • Climatisation : nous n’avons pas eu très chaud à bord du bateau, heureusement que dans nos chambres nous pouvions mettre le chauffage.


Le sixième jour est consacrée à la navigation et à la visite de Kom Ombo.

Situé à 45km au nord d’Assouan et construit au 2ème siècle avant JC, le temple de Kom Ombo est unique par sa double consécration aux dieux Haroeris (faucon) et Sobek (crocodile). Nous débarquons de nuit et il y a énormément de touristes, ce qui rend la visite assez désagréable.

Nous étions contents d’avoir un guide durant cette visite car il nous a expliqué vraiment plein de choses, notamment que les Egyptiens de l’époque possédaient des tests de grossesse naturels et efficaces. Il suffisait que la femme urine sur du blé ou de l’épeautre, si le blé poussait c’était un garçon, si l’épeautre germait c’était une fille.

Terminez la visite du temple par le musée du Crocodile. Il y a de nombreux caïmens momifiés à l’intérieur.



Pour notre septième jour, on s’est réveillés à 4h30 pour visiter le temple d’Edfou.

Habituellement, on se réveille à cette heure-ci pour être seuls et profiter du lieu sans touristes. Mais là, c’est une dizaine de bateaux croisière qui accostent en même temps ! Après n’avoir pas eu d’autres choix que de monter dans une calèche, nous nous retrouvons étouffés dans le temple d’Horus. C’est trop… Il est 5h30, on a perdu notre guide, il y a beaucoup trop de monde et Mattéo dans mes bras me demande ce qu’il se passe… Y’a mieux pour débuter une journée, je dois reconnaître ! On sort rapidement du temple et apprécions l’air extérieur.



Nous naviguons quelques heures pour rejoindre Louxor. Il est 15h30, aucune excursion n’est prévue pour ce soir. Alors nous décidons de prendre un taxi et de nous rendre au temple de Louxor. La luminosité en fin de journée rend l’endroit magique. Ce temple est consacré au dieu Amon-Rê. On le visite pour admirer ses statues majestueuses, ses colonnes massives et son avenue des Sphinx.




Road trip en Egypte – Jour 8/9 : Louxor


Si certains disent qu’il s’agit du plus grand musée à ciel ouvert du monde, sachez qu’il ne faut pas moins de 2 jours à Louxor pour visiter un maximum de monuments. Situé à 700km du Caire, c’est une étape incontournable lors d’un séjour en Egypte. Louxor est bâtie sur les restes de l’ancienne ville antique de Thèbes qui était la capitale du pays il y a 4000 ans. Les ruines de Thèbes ont été classées au patrimoine mondial de la culture par l’UNESCO. Le nom Louxor provient de l’arabe « al kousour » qui signifie « les châteaux » en rapport avec les nombreuses ruines présentes dans cette région.


Prévoyez de vous lever un matin très tôt pour pouvoir faire un vol en montgolfière. Mattéo, âgé de 3 ans, ne pouvait pas le faire alors nous avons prolongé notre nuit pendant que Nico et ses cousins s’envolaient pour 30 minutes de pur plaisir.